NBA – Silencieux jusque là, Giannis réagit enfin au titre de son petit frère

Les frères Giannis et Kostas Antetokounmpo
DR

Moqué par les internautes, et même par les Lakers pour avoir vu son frère Kostas être sacré champion avant lui, Giannis Antetokounmpo a livré sa 1ère réaction à ce titre dès le retour du héros en Grèce.

Publicité

Beaucoup de joueurs rêveraient de remporter un seul titre de MVP. La plupart d’entre eux n’oseraient même pas imaginer en récolter deux, encore moins consécutivement. C’est bien l’exploit qu’a réalisé Giannis Antetokounmpo cette saison, sans pour autant s’en satisfaire. Le Greek Freak n’a qu’un seul réel objectif, et il s’avère collectif.

Lors de la remise de son trophée, il a en effet affirmé que ce prix n’avait aucune signification tant qu’il n’était pas suivi par une bague de champion NBA. Finalement, c’est son petit frère Kostas qui a été le 1er de la famille à en ramener une à Athènes. Trollé par les Lakers et une bonne partie de la toile pour ce paradoxe, Giannis n’a pas semblé du tout affecté lors de sa première réaction. Bien au contraire.

Publicité



Le champion est de retour à la maison ! C’est comme ça que ça marche ici baby ! Hey, il n’y a pas de mots. On dormait dans le même lit avec ce gars. Maintenant, il est le premier Grec champion (NBA), je suis le premier Grec MVP, et on va continuer à s’améliorer ! On ne va pas s’arrêter ! C’est fou, vous ne pouvez même pas comprendre. Notre famille est heureuse et bénie. On va continuer de s’améliorer tous les jours.

Publicité

Vous l’aurez compris, la jalousie n’avait pas sa place dans l’esprit de la star des Bucks, qui était visiblement encore plus heureuse que le jeune joueur de L.A. à son arrivée dans la capitale grecque. Compte tenu de leur enfance commune difficile, la joie de partager les honneurs de cette saison NBA l’emportait logiquement sur tout le reste.

Néanmoins, pas sûr que Giannis affichera une telle euphorie s’il venait à connaitre le même parcours que celui que celui des derniers playoffs, et que son frère faisait coup double la saison prochaine avec les Lakers. À bientôt 26 ans, il estime que son heure est venue de ressentir le même bonheur que lui, et d’enfin pouvoir soulever le trophée Larry O’Brien.

Publicité

Giannis jaloux du titre remporté par son frère ? C’était mal connaitre le lien qui l’unit à Kostas, et qui lui permet de savourer à sa manière le sacre des Lakers.

Les dernières actualités