NBA – La révélation sur le shoot raté de Danny Green

Le tir de Danny Green dans le final du Game 5 NBA
(DR)

Avant que les Lakers ne soient couronnés champions lors du Game 6 des Finales, leurs fans s’en sont longuement et lourdement pris à Danny Green pour son couteux raté lors du match 5. L’arrière a dévoilé les dessous de ce tir manqué, qui changent forcément sa perception.

Publicité

Sauf transfert dans lequel il servirait de monnaie d’échange, Danny Green jouera bien sous les couleurs des Lakers la saison prochaine. Son contrat, qui lui rapportera plus de 15 millions de dollars en 2020-21, ne s’achèvera qu’à l’issue de l’exercice à venir. Dès lors, il devra faire table rase du passé récent, et mettre de côté sa relation mouvementée avec la Laker Nation.

Recruté par Rob Pelinka durant l’été 2019 au sortir de son titre avec les Raptors, le sniper était appelé à apporter son expérience et son adresse dans le jeu de sa nouvelle équipe. Ce dernier paramètre lui a cependant régulièrement échappé pendant la saison régulière, et l’a définitivement abandonné lors des playoffs.

Publicité

Ses moyennes de 34.7% au tir, et de 33.9% derrière l’arc sur la postseason ont forcément laissé sur leur faim les fans de la franchise. Son shoot pour le titre manqué lors du Game 5 a été la goutte qui a fait déborder le vase, et qui lui a valu une déferlante sur les réseaux. Dans le dernier épisode de son podcast, l’arrière a livré une confession importante à prendre en compte sur cet échec si dévastateur pour lui.



Publicité

Danny Green se comporte de manière incroyablement candide au moment d’évoquer son raté à la fin du Game 5 dans le nouveau « Inside The Green Room ». Ça vaut le coup d’être entendu. Il était assez clair que Danny était plus blessé qu’il ne le laissait paraitre. Pendant cet épisode, il a simplement mentionné une douleur à son talon d’Achille (qui n’a jamais figuré dans le rapport de blessures).

Tout le monde ignorait ce détail pourtant important pour un shooteur, qui devait forcément l’empêcher de prendre ses appuis de façon optimale avant d’envoyer un tir. Ajoutez à cela la pression qui pesait sur ses épaules à cet instant précis, et vous comprenez mieux pourquoi sa banderille a eu tant de mal à atteindre ne serait-ce que l’arceau.

Publicité

Évidemment, tous les joueurs qui se trouvaient sur le parquet lors des Finales évoluaient avec de petites blessures. Néanmoins, une douleur au tendon d’Achille peut s’avérer terrible pour un shooteur comme Danny Green, et peut expliquer sa maladresse dans ce moment crucial.

Danny Green Déclarations Los Angeles Lakers NBA 24/24

Les dernières actualités