NBA – La superstar que les Lakers vont viser d’après des exécutifs

frank vogel s'explique sur le rôle de lebron
(DR)

Au panthéon de la ligue suite à leurs sacres, les Lakers devraient malgré tout se montrer actifs durant l’intersaison. Un top joueur devrait retenir leur attention selon les dirigeants adverses.

Publicité

Comme tout entraîneur d’une équipe championne, Frank Vogel va rapidement devoir trouver la recette pour re-motiver son groupe, et de nouveau lui instiller une rage de vaincre qui s’est peut-être atténuée. Rob Pelinka, de son côté, aura la lourde tâche de déterminer si l’effectif aura besoin ou non de retouches.

La situation contractuelle de plusieurs joueurs des Lakers pourrait laisser penser que des modifications devraient être apportées. Selon les exécutifs de la ligue, l’une d’elle pourrait être la venue d’une 3ème star pour épauler LeBron James et Anthony Davis. Dans les colonnes de Bleacher Report, un dirigeant est convaincu de l’identité de celle qui sera privilégiée par les Angelinos.

Publicité

Chris Paul adorerait revenir à L.A. Je sais que ce serait un rêve qui se réaliserait pour Chris. Je sais aussi que LeBron l’adore et lui fait confiance, et il serait un bon fit.

La relation d’amitié immense qui lie Chris Paul à LBJ est connue de tous, mais n’a pour l’heure pas permis aux deux hommes d’évoluer sous le même maillot. Un impair qui pourrait donc être corrigé dans cette intersaison, mais qui nécessitera de sérieux sacrifices de la part des Lakers. Le journaliste de B/R Eric Pincus s’est ainsi essayé aux projections.

Publicité

Si James souhaite que Paul le rejoigne, les Lakers vont devoir envoyer 5 joueurs : Kyle Kuzma, Danny Green et Quinn Cook, ainsi que Avery Bradley et JaVale McGee, qui devront au préalable honorer leur player option pour être marchandés. L.A. devrait aussi envoyer son pick n°28 de la Draft à venir, et signer ce joueur dans les 30 jours suivants pour rendre possible ce deal dans lequel ils se délesteraient de 33 millions de dollars de salaire.



Le front office de L.A. devrait donc se séparer de pas moins de 5 joueurs – 6, en comptant le prospect récupéré lors de la Draft – et non des moindres, pour espérer récupérer CP3. Un package qui apparaitra bien trop conséquent aux yeux de nombreux observateurs, mais qui mériterait d’être cédé selon l’exécutif anonyme.

Publicité

Ça ressemble à un risque, mais parfois vous devez sortir le grand jeu pour vous améliorer. Les Warriors seront meilleurs. Les Clippers pourraient s’améliorer. Les Nuggets ne vont pas régresser. Vos concurrents se renforcent. Ça a fonctionné dans la bulle pour les Lakers, mais je ne sais pas si ce sera le cas dans une saison normale.

Il est forcément plus facile de se prononcer en faveur d’un tel blockbuster trade lorsque votre franchise n’est pas concernée. Néanmoins, Rob Pelinka pourrait être convaincu de prendre ce risque par un homme qui a toute sa confiance : LeBron James. Il suffit de se souvenir de la réaction de ce dernier à la saison 2019-20 du Point God pour s’apercevoir de tout le respect qu’il lui voue.

Publicité

En gros, tout le monde disait : « Oh, ils l’ont envoyé au cachot. » Tout le monde était là : « Hehe » et se marrait devant la situation. Ils disaient que CP était terminé. Il a montré de quel bois il se chauffait. Évidemment, j’ai adoré ça.

Mieux vaudra donc rester vigilant concernant les ambitions des Lakers dans l’intersaison, et les tractations qui pourraient voir le jour entre les Angelinos et le Thunder au sujet de Chris Paul. L’échange aurait en tout cas l’aval de LeBron James.

Les dernières actualités