NBA – Le trash-talking salé de Damian Lillard dans un workout improvisé

Bruce Ely / Trail Blazers

Jamais le dernier pour envoyer de grosses punchlines sur les réseaux sociaux, Damian Lillard fait apparemment de même dans la vraie vie… et avec ses amis. Evan Turner ne dira pas le contraire.

Publicité

Scoreur insolent, shooteur d’élite, meneur de troupes, clutch… Si l’on devait résumer le jeu de Damian Lillard, ces quelques qualités seraient sans doute les premières à être citées. Elles ne seraient cependant certainement pas les seules, tant le meneur des Blazers est capable de faire mal à ses adversaires de plusieurs manières.

Il n’a donc aucun mal à laisser son talent parler pour lui sur les parquets NBA, mais sait aussi répondre vocalement à ses adversaires quand la situation le demande. Sa grosse embrouille avec Paul George et Patrick Beverley dans la bulle d’Orlando avait permis à tous ceux qui n’en avaient pas conscience de l’attester.

Publicité

Dame a également prouvé qu’il avait de la suite dans les idées lorsqu’il s’agit de rendre la pareille à ceux qui osent le défier verbalement, en remettant il y a peu le couvert sur sa rixe avec le meneur des Clippers. Ne pensez pas pour autant que vous êtes à l’abri si vous faites partie de ses amis. Evan Turner, ancien coéquipier de Lillard à Portland bientôt free agent, a par exemple salement dégusté lors d’un récent workout avec lui.



Publicité

Dame : Allez, bossons comme si on n’avait pas de boulot !

Tim et moi : 😬😡 BATARD ON N’EN A VRAIMENT PAS !

Dame : Je sais, c’est ce que je dis !

À part ça… C’était une bonne journée 😌

Car outre Turner, la session d’entrainement en question comprenait également Tim Frazier, qui deviendra lui aussi agent libre dans les semaines à venir. Dans le jargon du jeu vidéo, on appelle ça un combo de « Fatality ». Espérons néanmoins que ce petit coup de boost aura permis aux deux hommes de se démener sur le parquet, et leur permettra de trouver un point de chute en vue de la saison prochaine.

Publicité

Sans filtre, Damian Lillard s’attaque même à ses anciens partenaires aux Blazers les plus en galère. Le trash-talking n’a pas de limite pour la superstar.

Les dernières actualités