NBA – Victime d’un bug, Google confond Westbrook avec… un joueur français

Pires questions journalistes nba
(DR)

Même les meilleurs peuvent parfois commettre des erreurs. Google l’a prouvé ces dernières heures, en confondant platement Russell Westbrook… avec un joueur français !

Publicité

Si l’on voyait le mal partout, on se dirait que le sort s’acharne sur Russell Westbrook. Auteur de playoffs décevants dans la bulle d’Orlando, le meneur star des Rockets fait l’objet d’une vaste « campagne médiatique » prônant son départ de la franchise. Un trade semble en effet inéluctable si Houston souhaite regagner les sommets de la ligue.

C’est en tout cas ce qu’estiment de nombreux analystes et exécutifs depuis plusieurs semaines. Reste à savoir quelle pourrait être sa future destination, sachant que son lourd contrat ne semble pour l’heure tenter qu’une seule franchise. Mais là n’est pas le seul dossier que va devoir régler Brodie ces jours-ci.

Publicité

Il vous suffit de taper son nom sur Google pour identifier quel est l’autre souci qui se présente à lui. Le célèbre moteur de recherche, pas vraiment habitué aux bavures, affiche ainsi en guise de photo de présentation pour Russ West celle… d’un autre joueur sous le maillot des Rockets, beaucoup moins connu du grand public.

Publicité

En réalité, cet impair tient son origine du site ESPN, qui a visiblement mal catégorisé une image de William Howard, et que l’algorithme Google a simplement récupérée. Mais si la plupart des Américains se demandent encore qui est l’homme sur le cliché, le public français le reconnaitra certainement puisqu’il s’agit d’un joueur originaire de l’Hexagone !



Publicité

Natif de Montbrison, dans la Loire, William Howard a paraphé en décembre dernier un two-way contract avec Houston, et a même eu l’occasion de faire ses débuts sous ses nouvelles couleurs quelques semaines plus tard. Il n’a finalement foulé qu’à deux reprises les parquets NBA, sans avoir pu débloquer son compteur points.

C’est bien en G-League qu’il a passé la majorité de sa saison, avec au total 36 matchs joués sous les maillots des Rio Grande Valley Vipers et des Salt Lake City Stars. Malgré des prestations convaincantes dans la ligue mineure, et des moyennes de 12.8 points, 5.3 rebonds et 2.6 passes, il ne risque cependant pas de recroiser Westbrook & Co de sitôt.

Publicité

Dubitatif quant à ses chances de s’imposer en NBA, Howard a en effet effectué son retour dans l’Hexagone en juillet dernier, et rejoint l’ASVEL de Tony Parker. Autant dire que la bévue d’ESPN et de Google dans laquelle il est impliqué fait un peu plus tâche pour son ancien coéquipier, qui voit sa photo remplacée par celle d’un joueur qui n’évolue même plus aux Rockets.

Huit mois après ses deux apparitions en NBA, William Howard a donc connu son heure de gloire outre-Atlantique, mais pas pour les raisons escomptées. S/o Russell Westbrook, et merci à ESPN et Google pour les travaux.

Les dernières actualités