NBA – « LeBron est le gars que tu peux toucher, Kobe celui que tu ne peux pas toucher »

Kobe Bryant et LeBron James
(DR)

Peu importe son statut de superstar, LeBron James a toujours su être proche de ses coéquipiers. Ce n’est pas forcément le cas de Kobe Bryant, qui a toujours eu cet aura de star un peu intouchable. C’est ce que confirme une ancienne star qui a partagé quelques moments avec chacun d’eux…

Publicité

Depuis son décès tragique, Kobe Bryant a définitivement atteint le statut de légende. Mais de son vivant, il possédait déjà cette aura mystique, et cela bien avant de mettre fin à sa carrière. Une fois qu’il avait remporté ses 3 titres avec Shaquille O’Neal et qu’il s’était affirmé comme le patron des Lakers après le départ de ce dernier, Kobe était déjà un être à part.

Il faisait partie des plus grands. Et de par sa nature, il se montrait un peu plus distant qu’une autre superstar comme LeBron James. C’est ce qu’a constaté Chris Bosh lors de son expérience avec Team USA aux Jeux Olympiques de 2008 à Pékin. Il a raconté ce moment dans un entretien avec Shannon Sharpe, ses meilleurs souvenirs aux Jeux :

Publicité



Sharpe : « Quels sont tes meilleurs souvenirs [avec cette équipe en 2008] ? »

Chris Bosh : « Traîner avec Kobe, bien sûr. Nous sommes allés assez souvent au village [olympique]. Un jour sur deux on jouait, et le lendemain on s’entraînait puis on allait au village voir l’esprit des Jeux, parler aux gens, j’aimais voir à quel point Kobe était imposant. Parce que LeBron, c’est le gars qu’on peut toucher. Kobe, tu ne peux pas le toucher.

Publicité

LeBron traçait sa route comme s’il était l’un des meilleurs du monde, mais Kobe était là, et la réaction des gens face à ce type était dingue. Nous avons passé un bon moment, c’était vraiment très fun. J’avais 24 ans, LeBron en avait 23, Melo en avait 24, D (Wade) 25, on était jeunes. »

En 2008, le Mamba était en plus au sommet de son art. Il venait certes de s’incliner en Finales NBA face à Boston mais avait été élu MVP de saison régulière, pour la première (et dernière) fois de sa carrière. Il est arrivé en Chine en patron à la tête de Team USA, déterminé à venger l’affront de 2004. Avec succès.

Publicité

Jordanesque jusque dans l’aura, Kobe Bryant était définitivement un être à part. Même Chris Bosh l’affirme clairement plus d’une décennie après.

Déclarations Kobe Bryant LeBron James NBA 24/24

Les dernières actualités