NBA – Frank Vogel révèle le moteur qui a conduit les Lakers jusqu’au titre

frank vogel respecté par les lakers
Chris Graythen

La perte de Kobe Bryant en janvier dernier, la volonté de redorer son image pour plusieurs éléments du roster… Les Lakers possédaient de nombreuses sources de motivation cette saison, mais l’une d’elle se serait révélée particulièrement efficace selon Frank Vogel.

Publicité

Dans cette année 2020 remplie de surprises, il serait presque surprenant de voir une équipe aussi prestigieuse et habituée au succès que celle des Lakers avoir remporté le titre NBA. Au terme d’une saison unique, que ce soit dans sa durée ou dans son déroulement, c’est finalement bien une franchise historique qui a su tirer son épingle du jeu.

Malgré ce contexte particulier, la symbolique de ce sacre restait immense. Les Angelinos, 10 ans après leur dernier titre conquis sous la mène de Kobe Bryant, lui rendaient le plus merveilleux des hommages suite à son décès le 26 janvier dernier. Celui-ci constituait dans le même temps le 4ème de la carrière de LeBron James, et son premier à Los Angeles.

Publicité

Grâce à son supporting cast rempli de joueurs revanchards ou désireux de remporter leur 1ère bague, le King a répondu aux immenses attentes des fans. Pour ce faire, il a pu s’appuyer sur la motivation née des différentes situations traversées par l’effectif, mais aussi par les doutes qui ont été émis à son sujet. L’assistant coach Phil Handy raconte pour The Athletic :

Pendant le déroulé de la saison, c’est quelque chose qui nous a définitivement laissé un goût amer dans la bouche. Mais en même temps, je ne pense pas qu’un seul d’entre nous ait fait attention à ce qui pouvait se dire à l’extérieur. Ce n’était pas une première. ‘Bron a été pris de haut pendant de longues années, que ce soit à Cleveland ou à Miami.

Publicité

Pendant toute l’année, le message de Frank a toujours prôné le collectif dans l’équipe. Il fallait qu’on soit une équipe qui fasse passer l’aspect collectif en premier lieu, et qui devait chercher à s’améliorer chaque jour. C’était ça, notre message. LeBron a évidemment beaucoup aidé, mais aussi A.D. et Rondo.



On se demandait vraiment comment on allait pouvoir se mettre dans les meilleures conditions, pour qu’une fois que la situation se présenterait à nous, on saurait aller chercher le titre. On entendait ces choses, mais au bout du compte, nous sommes ceux qui sont rentrés à la maison avec le trophée.

Publicité

Comme LBJ l’a martelé quelques minutes après avoir soulevé ce fameux trophée Larry O’Brien, lui, Frank Vogel, Rob Pelinka, et l’organisation toute entière souhaitaient recevoir le respect qu’ils méritaient. Invité du Jim Rome Show, l’entraineur des Purple & Gold a confirmé ce témoignage en mentionnant « l’hostilité » à laquelle ils ont dû faire face dans la bulle.

Ce n’est vraiment pas ce qui me booste, mais quand on doute de vous, c’est un véritable moteur. En tant que compétiteur, vous voulez les faire mentir. Que ce soit Rob, LeBron, ou l’ensemble de l’équipe, tout le monde a trouvé un moyen d’assumer la pression et de s’en servir dans un environnement hostile. Je dirais que c’est la même chose pour moi.

Publicité

Maintenant que tout ce petit monde a su répondre sur les parquets, et conquérir leur 1er titre commun, il va désormais falloir récidiver sur l’exercice suivant. Là encore, les Lakers devraient faire l’objet de nombreux doutes face au renforcement de la concurrence. De quoi s’assurer qu’ils pourront encore compter sur un moteur pour viser les sommets.

Faire mentir les détracteurs, c’est un cocktail qui a souvent prouvé sa valeur dans l’histoire de la NBA. Les Lakers ont sur parfaitement s’en servir pour atteindre leur objectif cette saison.

Les dernières actualités