NBA – Montrezl Harrell s’exprime enfin et évoque les sujets chauds

LeBron James, Montrezl Harrell et Anthony Davis
DR

Quelques jours après sa signature surprise aux Lakers, Montrezl Harrell a donné son premier point presse via conférence aux médias. L’occasion pour l’intérieur d’évoquer les sujets chauds, et de tacler les Clippers.

Publicité

Montrezl Harrell est un Laker, et il en est fier. Recruté par Rob Pelinka et Frank Vogel lors d’un coup de téléphone à 3 au sommet, l’ancien pitbull des Clippers n’a pas caché sa joie de rejoindre la maison pourpre et or :

Les Lakers me voulaient clairement, ils avaient une haute opinion de moi. Je les en remercie et j’en suis honoré. Ensuite, j’ai pris la décision qui était la meilleure pour ma famille et moi.

Publicité

Ce que je veux désormais, c’est les aider à revenir là où ils étaient, faire tout ce que je peux pour réussir ce back-to-back.

Sans surprise, la question du départ des Clippers a été mise sur le tapis, et la réponse de Trezl a été laconique lorsqu’un journaliste lui a demandé si la franchise de Steve Ballmer voulait le reconduire :

Apparemment pas, puisque je suis de l’autre côté.



On se souvient que les dernières semaines de Harrell aux Clippers ont été compliquées, avec des dissensions dans le vestiaire et des rumeurs insistantes de départ. A l’en croire, en tout cas, tout n’a pas été fait pour le retenir.

Publicité

Et si Patrick Beverley a d’abord exprimé sa rage à l’annonce de la nouvelle, avant de se calmer quelque peu, l’intérieur assure que personne ne lui en tient trop rigueur :

Ils comprennent le business. D’ailleurs, ce business c’est eux qui me l’ont appris.

Pas sûr que ça suffise à empêcher Harrell d’être la cible d’un petit traitement faveur lors des Clippers vs Lakers de la saison à venir – matchs que l’on attend d’ailleurs avec une impatience toute particulière.

Publicité

Montrezl Harrell est droit dans ses bottes : il laisse le passé derrière et veut se consacrer à la franchise qui l’a le mieux traité à ses yeux. Les fans des Lakers s’en frottent les mains.

Les dernières actualités