NBA – Le joueur dont les Clippers vont avoir le plus de mal à se séparer

2 maillons faibles des Clippers pour le titre selon des exécutifs
USA Today (DR)

Alors qu’ils devraient sans doute se montrer encore très actifs sur le marché, les Clippers vont devoir composer avec la cote en berne d’un de leurs joueurs susceptibles de quitter le navire.

Publicité

Analysée de manière individuelle, l’intersaison des Clippers ne se veut pour l’instant pas nécessairement catastrophique, comme certains pourraient l’avancer. Marcus Morris et Patrick Patterson, deux éléments d’expérience importants dans la rotation de l’équipe, ont rempilé. Le shooteur prometteur Luke Kennard a également rejoint L.A. via un trade.

Enfin, Serge Ibaka, l’un des agents libres les plus convoités du marché, a accepté de rejoindre la franchise pour remplacer Montrezl Harrell. Un move qualifié d’upgrade par beaucoup d’observateurs, mais qui ne sera sans doute pas le dernier. De gros changements pourraient ainsi être enregistrés dans le roster des Clips dans les jours à venir.

Publicité

Reste désormais à connaitre les pistes de renfort que creusent le front office, mais aussi les joueurs potentiellement sur le départ. Une pièce maitresse du vestiaire pourrait par exemple être sacrifiée. À l’inverse, selon plusieurs dirigeants rivaux interrogés par Andrew Grief du Los Angeles Times, un titulaire en puissance sera difficilement transférable.



Chaque exécutif a affirmé que Patrick Beverley serait le plus difficile à placer dans un trade à cause de sa santé fluctuante et de son contrat qui le verra toucher 27 millions de dollars sur les deux prochaines saisons. D’après l’un d’eux, ce contrat est un « point négatif » qui poussera les Clippers à joindre des picks de draft dans n’importe quel deal.

Publicité




Malgré son profil de défenseur teigneux et d’aboyeur toujours précieux dans un effectif, Pat Bev interroge les front offices rivaux de par sa situation. Il a notamment manqué 26 matchs de son équipe la saison dernière, et n’a jamais achevé un exercice en disputant 82 rencontres. Des chiffres qui peuvent inquiéter au vu de son salaire d’environ 14M$ par an.

Dès lors, un package impliquant le meneur devra forcément comprendre de futurs choix de draft pour convaincre une franchise d’endosser son contrat. Un sacrifice que les Clippers seraient sans doute prêts à effectuer pour aller chercher un titre immédiatement, mais qui pourrait toujours ne pas être suffisant pour les équipes adverses.

Publicité

Malgré son profil intéressant pour n’importe quelle franchise de la ligue, Patrick Beverley ne devrait pas jouir d’un vif intérêt sur le marché s’il venait à être placé sur la liste des transferts. Les Clippers vont donc sûrement devoir explorer d’autres pistes pour se renforcer.

Los Angeles Clippers NBA 24/24 Patrick Beverley Transferts & rumeurs

Feed NBA 24/24