NBA – Recalés par la ligue, les Lakers vont perdre des millions sur un joueur-fantôme !

LeBron James des Lakers face aux Nuggets
Isaiah J. Downin

À la recherche de fonds supplémentaires pour effectuer quelques emplettes sur le marché, les Lakers ont vu leur demande effectuée auprès de la ligue rejetée concernant un vieux démon qui les poursuit.

Publicité

Avec seulement 12 joueurs dans leurs rangs à l’heure actuelle, les Lakers et leur front office ont encore du boulot avant que la prochaine saison ne débute. Malgré les jolis coups effectués avec les arrivées de Dennis Schröder, Montrezl Harrell et Marc Gasol, ainsi que les re-signatures de Kentavious Caldwell-Pope et Markieff Morris, leur roster reste à compléter.

Le hic, c’est que la marge financière qui reste à leur disposition ne leur permet pas de voir grand. Ils ne peuvent ainsi proposer que des contrats au salaire minimum, et espéraient trouver une parade pour échapper à cette restriction. L’une d’elle passait par une demande adressée à la NBA pour effacer le salaire d’un ancien joueur, et la ligue vient de rendre son verdict.

Publicité



La requête des Los Angeles Lakers visant à exclure le salaire de Luol Deng de leurs livres de comptes a été refusée par la NBA. Deng recevra un salaire jusqu’en 2022.

Le fantôme de Luol Deng continuera donc de hanter les finances des Angelinos pendant encore 2 ans.

Publicité

Pour rappel, le Britannique avait rejoint L.A. en 2016 via la signature d’un contrat à 72 millions de dollars sur 4 ans, qu’il n’a par la suite jamais su justifier sur le terrain. Rapidement ajouté à la liste des indésirables, il a finalement trouvé un accord avec ses dirigeants autour d’une stretch provision, qui lui permet d’être toujours rémunéré par les Purple & Gold.

La réclamation des Lakers n’avait quoi qu’il en soit que très peu de chance d’aboutir, étant donné la nature du motif invoqué, à savoir une blessure synonyme de fin de carrière… inexistante. Rob Pelinka va donc devoir se contenter du maigre pécule que contiennent encore les caisses, et se montrer tout aussi inspiré que depuis le début de la free agency.

Publicité

Les Lakers ne nourrissaient sans doute que très peu d’espoir de voir la procédure qu’ils avaient engagée porter ses fruits, et continueront donc de payer Luol Deng jusqu’en 2022.

Free Agency 2020 Los Angeles Lakers NBA 24/24

Les dernières actualités