NBA – L’ancien chien de garde de LeBron chipé aux Lakers

LeBron James s'est exprimé sur la fin de saison des Lakers
DR

LeBron James est en pleine hype avec la venue successive de ses nouveaux coéquipiers. Cela aurait pu continuer avec une vieille connaissance, malheureusement sans succès.

Publicité

La pêche continue du côté des Lakers. Rob Pelinka est loin de se tourner les pouces pendant cette free agency, et a déjà conclu plusieurs transactions pour apporter des renforts à l’effectif de la franchise. Dès le premier jour, la venue de Dennis Schröder annonçait la couleur, et cela ne pouvait pas plus ravir LeBron James.

En ajoutant l’un des 3 candidats au 6ème Homme de l’année, les Lakers se sont dits qu’ils allaient aussi… faire venir le gagnant. Montrezl Harrell a suivi, et là encore, LeBron n’a pu contenir sa joie. Il ne manquait plus qu’un Matthew Dellavedova pour que la meute du King devienne encore plus redoutable, et c’est ce que les Lakers auraient tenté d’après Marc Stein du New York Times.

Publicité



Le deal imminent entre Matthew Dellavedova et les Cavaliers pour que le meneur retourne aux Cavaliers sera un pacte d’un an, me dit-on. L’accord est sur le point d’être finalisé en ce 23 novembre.

Publicité




La rumeur veut que les Lakers ont considéré la piste Dellavedova pour que celui-ci occupe l’un des derniers spots de leur roster… mais l’arrière australien va prolonger son deuxième passage chez les Cavaliers pour une troisième saison.

Dellavedova n’aurait donc pas donné suite à LeBron James, bien que ce dernier n’aurait pas été contre des retrouvailles avec son chien de garde aux Lakers. L’Australien a finalement préféré poursuivre sa route avec les Cavaliers. LeBron, quant à lui, n’attend plus que deux choses désormais : la signature d’Anthony Davis, et le retour de la compétition.

Publicité

La liste de cadeaux rédigée par LeBron James pour cette free agency ne sera donc pas respectée à 100% par Rob Pelinka. Le King devrait s’en contenter, puisqu’il semble déjà très heureux avec son équipe actuelle. Ou sa « meute », comme il aime l’appeler.

Feed NBA 24/24