NBA – Steph Curry démonte une rumeur persistante sur les Warriors

Stephen Curry blessé à son doigt
Jose Carlos Fajardo/Bay Area News Group

En attendant leur réapparition sur les terrains, les Warriors sont revenus dans l’actualité. Entre bonnes et mauvaises nouvelles, certaines rumeurs circulent sur les conditions de retour de l’équipe. Stephen Curry a tenu à en écarter une sans ménagement.

Publicité

287. C’est le nombre de jours qui séparent la dernière rencontre disputée par les Warriors le 10 mars (défaite 107-131 contre les Clippers) et le début de la prochaine saison le 22 décembre prochain. À ce niveau, ce ne sont plus des vacances mais presque une mini-retraite qu’ont pris les joueurs.

Et que dire des superstars de l’équipe ? La série de Klay Thompson devrait malheureusement se poursuivre et dépasser les 800 jours avec cette nouvelle grave blessure qui va lui faire rater une deuxième saison consécutive.

Publicité

Pour sa part, Stephen Curry n’aura disputé qu’une seule rencontre en plus de 400 jours. En bref, les Warriors ont été à l’arrêt pendant un très long moment, et il y a de quoi s’interroger sur leur condition physique lorsqu’ils retrouveront la compétition le mois prochain. Baby Face a pourtant démenti toutes ces inquiétudes, et pense au contraire que cela sera tout bénéfique pour eux :



A 100% oui, c’est sûr. Mais je pense que l’avantage que nous avons dans le repos, les autres équipes l’ont dans la familiarité et le fait d’avoir répété leurs gammes au cours de l’été et dans la bulle. Nous, nous avons essayé de mettre en place des entraînements et de rester évidemment prudents.

Publicité




Rassembler les gars, faire le trajet, améliorer nos compétences et tout ce genre de choses… C’était long et on se sent bien reposé, mais il faut arriver assez vite à ce niveau de jeu de champion en sachant que les matchs vont se succéder à peu près tous les deux jours. […] Le 22 décembre, ça va être bon de voir les lumières se rallumer. On est prêts.

Stephen Curry ne voit pas tellement d’inconvénients à ce manque de compétition. De nombreux joueurs ont rejoint l’équipe entre-temps, ils comptent bien profiter des premiers training camps pour se familiariser afin d’être prêts le 22 décembre.

Publicité

D’autant que les Warriors ne sont pas les seuls dans ce cas. Cavaliers, Hornets, Bulls, Knicks, Pistons, Hawks et Wolves vont devoir faire face au même retour brutal. Les premiers matchs permettront de se faire une idée sur les conséquences de cette longue interruption.

Golden State Warriors NBA 24/24 Stephen Curry

Feed NBA 24/24