NBA – Draymond Green révèle son trash-talking violent pour Westbrook

DR

Jamais le dernier pour adresser quelques mots doux à ses adversaires, Draymond Green trouve toujours du répondant lorsqu’il affronte Russell Westbrook. L’intérieur des Warriors a d’ailleurs révélé l’un de leurs croustillants échanges musclés sur les parquets.

Publicité

Depuis son arrivée dans la ligue, et malgré un rôle mineur dans la rotation de Golden State à l’époque, Draymond Green s’est tout de suite imposé comme un aboyeur invétéré. Il n’a ainsi pas attendu pour révéler sa vraie nature à ses nouveaux coéquipiers, en trash-talkant immédiatement un vétéran de l’effectif.

Ses adversaires n’ont évidemment pas le droit à un meilleur traitement de faveur, et récoltent eux aussi les foudres du big man. Celui-ci savoure d’ailleurs encore plus ce type d’échanges lorsqu’il trouve en face de lui un joueur capable de se montrer aussi bavard. Un homme répond toujours présent selon lui durant leurs duels : Russell Westbrook.

Publicité

Un gars comme Russ joue toujours à 100%. Ce n’est jamais 70 ou même 60%. Il tourne toujours à plein régime.

Mais ce respect pour son homologue ne l’empêche pas de lui envoyer de sévère punchlines sur les terrains. Dans une récente interview, il a dévoilé les coulisses d’une de leurs rencontres, et de la petite discussion qui avait eu lieu.



J’ai commencé à lui crié dessus, genre : « On n’a pas besoin de les battre. Russ va les battre lui-même ! » Genre : « Oh, oh, le voilà qui arrive ! Il va continuer de shooter jusqu’à ce qu’ils ne soient plus dans le match ! »

Le genre de commentaires qui pourrait correspondre au match entre Warriors et Rockets du Christmas Day 2019, que le Brodie avait terminé avec un 11/32 au shoot, 0/8 à 3 points et une défaite. Quoi qu’il en soit, il ne s’était pas dégonflé pour autant.

Publicité

Ensuite, il m’a répondu en disant : « Tu ne sais pas shooter. Tu ne sais même pas jouer. » C’est juste… C’est l’un des gars avec lequel j’apprécie le plus avoir des échanges comme ça. J’ai beaucoup de respect pour lui, parce que Russ est un gars qui ne va jamais se laisser faire, et qui va toujours vous répondre.

Russ West ne se laisse en effet jamais démonter, même lorsqu’il traverse une période délicate offensivement. Il l’a d’ailleurs montré pas plus tard qu’en septembre dernier, lorsqu’il avait planté un tir derrière l’arc sur la tête d’Anthony Davis… malgré une adresse globale en berne. Le genre d’attitude qui pousse Draymond Green à l’admiration.

Publicité

Trash-talkeur parmi les plus confirmés de la ligue, Draymond Green tire son chapeau devant la confiance et le répondant de Russell Westbrook. Deux particularités qui permettent de nous offrir des échanges magiques de la sorte.

Les dernières actualités