NBA – Paul George pris en flagrant délit de mensonge

Paul George à la rue offensivement, les Clippers s'imposent malgré tout ! NBA
(DR)

Invité dans un récent podcast, Paul George a vidé son sac sur la saison des Clippers, tout en glissant un joli tacle contre Doc Rivers. Problème ? Sa version ne tient pas debout, et voilà que l’ailier est même pris en flagrant délit de mensonge.

Publicité

Ce mercredi était décidément une journée agitée dans le monde de la NBA. Outre la giga-extension signée par LeBron James, les Clippers ont été dans la tourmente avec les révélations incendiaires signées The Athletic. On y apprend beaucoup de choses sur l’ambiance dans le vestiaire, et notamment les petits privilèges de Kawhi Leonard et Paul George.

Quelques heures plus tard, un podcast avec PG13 est justement arrivé aux côtés de l’ancien joueur Matt Barnes. L’ailier des Clippers en profite pour vider son sac et revenir sur cet énorme échec, tout en glissant un tacle contre Doc Rivers, aujourd’hui aux Sixers.

Publicité

L’un des problèmes selon ses propos ? Le fait que le coach voulait faire de lui une sorte de Ray Allen ou JJ Redick : un shooteur. Il estime qu’il avait besoin de plus de pick-and-roll (simple pose d’écran d’un coéquipier). Sauf que voilà, Kevin O’Connor est allé consulter les statistiques, et disons que la vérité est bien différente.



Publicité

Commentaire intéressant. Paul George a terminé 33% de ses actions en utilisant un pick-and-roll, ce qui est un record en carrière. Le précédent était de 25% à OKC, via Synergy. C’est très différent de Ray Allen ou JJ Redick.

Non, George n’était pas utilisé comme un shooteur aux Clippers, mais bien comme un joueur ayant besoin du ballon dans les mains. Cette statistique le prouve, et il semble que l’ancien Pacers soit toujours incapable de se remettre en question sur l’exercice 2019/20. Si les fans espèrent un renouveau en 2021, cette histoire commence mal.

Publicité

Incapable d’assumer sa responsabilité, Paul George rejette injustement la faute sur Doc Rivers. Avec cette mentalité, sa saison 2020/21 risque d’être dans la lignée de la dernière.

Déclarations Los Angeles Clippers NBA 24/24 Paul George

Les dernières actualités