Publicité

NBA – LaVar Ball taille les Lakers en pièces

Le jeune meneur Lonzo Ball et la superstar NBA LeBron James lors d’un match des Los Angeles Lakers durant la saison NBA 2018-19
Jesse D. Garrabrant

Pas très tendre envers les Lakers dans ces dernières prises de paroles sur la franchise, LaVar Ball a réitéré ses reproches envers elle pour la gestion de son fils aîné, Lonzo.

Publicité

Le mariage semblait quasiment sorti d’un conte de fée… ou simplement de l’esprit de LaVar. Pur produit du basket californien après être passé par le lycée de Chino Hills et la fac de UCLA, Lonzo Ball a atterri aux Lakers lors de la Draft 2017. La prophétie de son sulfureux paternel semblait donc sur le point de s’accomplir.

Or, le fit entre l’aîné de la fratrie Ball et la franchise ne s’est pas déroulé comme prévu. Auteur de deux premières saisons légèrement décevantes à L.A., le meneur a été utilisé comme monnaie d’échange dans le cadre du trade d’Anthony Davis. C’est alors que les relations entre son père et les Angelinos ont commencé à sérieusement se détériorer.

Publicité

Depuis le transfert de Zo à la Nouvelle-Orléans, LaVar n’a de cesse de critiquer ce choix. Il l’a encore fait ces derniers mois au moment de pronostiquer la future équipe de LaMelo. Dans un récent questions/réponses effectué sur l’application de Bleacher Report, il a remis le couvert en ciblant, une fois n’est pas coutume… Luke Walton.



LeBron n’y est pour rien. C’est juste à cause du coaching. Les coachs ne savaient pas comment faire jouer LeBron et Lonzo ensemble. La seule fois où ils l’ont compris, les deux ont signé un triple-double sur le même match. C’est ce qui aurait dû se passer pendant tout le temps où ils ont été coéquipiers.

Publicité




C’est simplement le coaching qui était effectué là-bas qui n’allait pas. Vous avez pu voir qu’il leur a suffi de mettre un nouveau gars au poste pour qu’ils remportent un titre. Juste en recrutant Anthony Davis et en nommant un nouveau coach. C’était aussi simple que ça.

On passera sur le « juste en recrutant Anthony Davis », qui se veut à lui seul bien assez culte. Pour le reste, il est vrai que le travail de Luke Walton a souvent poussé les fans à l’incompréhension. A priori, Ball et LeBron avaient en effet tout pour s’entendre sur les parquets, mais n’y sont jamais véritablement parvenus. Un constat qui s’est révélé fatal pour le meneur.

Publicité

Jamais avare d’attaques en direction de la direction des Lakers et de son ancien entraineur, Luke Walton, LaVar Ball a encore su parfaitement respecter sa réputation.

Déclarations Lonzo Ball Los Angeles Lakers NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA