NBA – LaVar Ball ruine tous les espoirs de LaMelo avec les Lakers !

Adepte des déclarations choques, LaVar Ball a une nouvelle fois frappé. Pour lui c'est sûr, LaMelo Ball est plus fort que LeBron James
Sean M. Haffey

LaVar Ball et les Lakers, c’est un mariage qui n’a pas vraiment fonctionné par le passé. Alors, lorsque le paternel controversé a été appelé à désigner l’équipe dans laquelle il voulait voir jouer son petit dernier, LaMelo, il n’a pas fait dans la dentelle avec les Angelinos.

Publicité

La date butoir a beau être de plus en plus proche, l’incertitude reste entière. La grande cérémonie de la Draft 2020 se tiendra dans un peu moins de 3 semaines maintenant, et les 3 équipes possédant les meilleurs choix semblent toujours dans le flou. Pire encore, deux d’entre elles pourraient trader leur pick et laisser passer la chance qui leur est offerte.

En attente de plus amples précisions sur les intentions des Timberwolves et des Warriors, les spécialistes dans le domaine tentent tant bien que mal de réaliser leurs projections. Celles-ci voient ainsi un Top 3 se dégager au niveau des prospects, avec le trio Anthony Edwards – James Wiseman – LaMelo Ball.

Publicité

Le petit frère de Lonzo devrait à coup sûr entendre son nom prononcé par Adam Silver à l’une des 3 premières positions, et n’atterrira certainement pas aux Lakers. Suite à la dernière sortie de son fameux père, LaVar, il ne risque d’ailleurs pas d’évoluer sous les couleurs Purple & Gold de sitôt. Dans une interview pour le Pascal Show, ce dernier s’est lâché sur la franchise angelino.

Publicité

La façon dont est construit leur effectif actuellement, ça ne lui convient pas. Quand ils en auront fini avec la période A.D. – LeBron et tout ça… Parce que rappelez-vous : j’ai déjà eu un fils à L.A. sous les ordres d’un coach minable. Donc l’important n’est pas de savoir où vous allez. La clé, c’est d’avoir le bon coach derrière vous.



C’est Luke Walton, toujours en poste sur le banc des Kings et ancien entraineur des Lakers et de Lonzo, qui risque d’apprécier. Le fit entre le roster des champions en titre et LaMelo ne serait pas idéal selon ce bon vieux LaVar, et l’après-LeBron sera selon lui tout aussi mal géré que la période précédant son arrivée.

Publicité

Jusqu’ici, le jeune meneur se voyait plutôt épargné en ce qui concerne les prises de parole regrettables de son paternel. Il n’avait d’ailleurs pas eu besoin de ça pour ternir sa cote auprès des scouts NBA. Mais si celles-ci venaient à redevenir fréquentes à l’avenir, elles pourraient avoir le même effet négatif sur son image que sur celle de Lonzo.

On notera en tout cas que le discours de LaVar a bien changé par rapport à celui qu’il tenait il y a de cela… 6 mois. À l’époque, il prédisait que ses trois fils allaient tous tôt ou tard faire équipe à L.A. – et que les Lakers n’allaient plus jamais remporter de titres. Autant vous dire qu’il ne faut pas forcément se fier à lui si vous êtes dans les paris sportifs.

Publicité

Blague à part, LaVar affirme qu’il aimerait voir le benjamin des Ball être recueilli par les Pistons ou les Knicks. Deux franchises où le poste de meneur titulaire pourrait a priori lui être confié, mais où les entraineurs ne sont pas forcément les plus reconnus de la ligue. Pas sûr non plus que les fans des deux équipes ne souhaitent voir débarquer le patron de Big Baller Brand dans les parages.

LaVar Ball est de retour, et c’est à LaMelo qu’il vient de jouer un bien mauvais tour. Rob Pelinka et ses adjoints ne devraient pas pousser pour recruter le jeune arrière à l’avenir, si c’est pour récupérer avec lui son folklorique père.

Les dernières actualités