NBA – Le détail qui a empêché une superteam Kobe-Shaq-Pippen

Les légendes NBA Kobe Bryant, Scottie Pippen et Shaquille O’Neal sous le maillot des Los Angeles Lakers
Fadeaway World (DR)

Avant même que les Lakers de Kobe Bryant et Shaquille O’Neal n’enchainent 3 titres consécutifs, leur front office a envisagé la venue… de Scottie Pippen. Un élément du dossier a cependant contraint les dirigeants angelinos à abandonner la glorieuse piste.

Publicité

Après 3 saisons conclues aux portes des Finales, les Lakers commençaient à perdre patience. Portés par un Shaquille O’Neal de plus en plus dominant, et un Kobe Bryant en pleine progression, les Purple & Gold restaient courts face à leur concurrents à l’Ouest. À l’aube de la saison 1999-00, le front office a donc souhaité faire passer l’effectif dans une autre dimension.

Pour ce faire, les dirigeants ont notamment envisagé de recruter un certain Scottie Pippen, qui sortait d’une première saison décevante loin de Chicago. Contrairement à ce qu’a pu récemment affirmer Jerry West, la piste a bien failli aboutir, comme le reconnaissait Jerry Buss dans une interview pour ESPN.

Publicité

Phil (Jackson) pensait vraiment que Scottie améliorerait grandement notre équipe sur l’année, voire les deux ans à venir. Mais il est conscient que si vous recrutez quelqu’un comme Scottie avec un long contrat, et en respectant les règles actuelles, il serait impossible d’améliorer cette équipe par la suite.



Après avoir été longuement sous-payé chez les Bulls, Pip’ a fait sauté la banque avant de débarquer à Houston, avec un contrat de quelque 77 millions de dollars sur 5 ans. Suite à son échec dans le Texas, l’ailier était donc toujours promis à 66M$ sur les 4 saisons suivantes. Un montant bien trop élevé pour les finances des Lakers selon son ancien propriétaire.

Publicité

Scottie est un excellent joueur, et le recruter pour les un ou deux ans à venir aurait certainement été une bonne chose. On l’aurait sûrement fait s’il n’avait pas un contrat de 4 ans. Si on l’avait pris, on n’aurait plus eu de marge pour les 4 prochaines années. Actuellement, on a beaucoup plus de marge de manœuvre, et on veut la conserver.

Force est de constater que les Lakers ont plutôt bien fait de tirer une croix sur ce trade clinquant, au vu des performances de l’équipe sur les saisons suivantes. Kobe, Shaq & Co n’ont en effet pas eu besoin de Pippen pour réaliser un Three-Peat détonnant. Dans le même temps, la légende des Bulls a continué de garnir son portefeuille aux Blazers.

Publicité

Les deux partis sont donc en quelque sorte ressortis gagnants de ce trade avorté, même si la réunion de Kobe Bryant, Shaquille O’Neal et Scottie Pippen aurait à coup sûr été intéressante à observer.

Kobe Bryant Los Angeles Lakers NBA 24/24 Scottie Pippen Shaquille O'Neal

Toute l'actu NBA