NBA – La star que Giannis a soufflé à l’oreille de ses dirigeants

Fin de série pour Giannis Antetokounmpo
Stacy Revere

Giannis Antetokounmpo voulait du renfort de qualité pour attaquer la nouvelle saison à Milwaukee. Le dossier Bogdan Bogdanovic a été un échec mais ce n’est pas le seul, car une autre star était dans la liste du Grec pour Noël.

Publicité

Après deux échecs consécutifs en playoffs, Giannis Antetokounmpo et les Bucks ont compris quelque chose : il manque encore des éléments dans le roster, principalement une seconde star. Celle-ci aurait du être Bogdan Bogdanovic pour la saison prochaine, mais le trade a échoué à la dernière minute.

Les Bucks sont donc revenus au point de départ, surtout Giannis. Le Grec a dû réfléchir longuement avant de finalement accepter son extension supermax de 5 ans, dont le montant s’affiche comme le plus gros contrat de l’histoire.

Publicité

Avec cette décision, il montre quand même qu’il fait confiance au front office, bien qu’il n’ait pas répondu aux attentes de sa superstar pendant le mercato. Si Giannis avait d’abord proposé à ses dirigeants de cibler Chris Paul, il s’avère qu’une autre piste était évoquée par le Freak, comme le révèlent Brian Windhorst et Kevin Arnovitz d’ESPN.



En plus de Bogdan Bogdanovic, Antetokounmpo a cité l’arrière des Washington Wizards Bradley Beal comme une cible souhaitable pour les Bucks. Sans remettre en cause certains de ses coéquipiers, Antetokounmpo suggérait implicitement ce que presque tout le monde dans l’organisation – et la NBA – savait : les Bucks avaient besoin de moderniser leur backcourt.

Publicité

Problème : la piste Bradley Beal semblait encore moins envisageable pour les Bucks. Les Wizards ont décidé de tout miser sur leur scoreur d’élite, et ils l’ont démontré en transférant son acolyte John Wall contre Russell Westbrook à Houston.

Au final, les Bucks et leur double MVP en titre devront « se contenter » de Jrue Holiday, arrivé de New Orleans dans un trade pendant la free agency. L’arrière, très apprécié en Louisiane, va apporter son expérience dans le backcourt, c’est toujours ça de pris.

Publicité

Pas de Bradley Beal non plus pour accompagner Giannis Antetokounmpo la saison prochaine. Avec ou sans lui, le Grec est en mission et cela pour les 5 prochaines années au minimum.

Feed NBA 24/24