NBA – Batum raconte ce qu’il s’est dit à la mi-temps de la déroute de 50 points

Batum titulaire ou non ? Tyronn Lue a tranché ! NBA
Jayne Kamin-Oncea

Plutôt très satisfaisante dans son ensemble, l’entame de saison des Clippers se voit cependant ternie par la gifle historique reçue face à Dallas. Un épisode peu flatteur sur lequel Nicolas Batum est revenu… avec énormément d’humour.

Publicité

Suite au scoop de sa signature aux Clippers, les doutes autour de Nicolas Batum se sont rapidement fait une place sur la toile. Jugé hors de rythme, de forme et incapable d’apporter dans un effectif prétendant au titre, le Français a pris son mal en patience. Il s’assure depuis de faire mentir ses détracteurs sur les parquets.

Membre du starting five de son équipe pour ses 7 premiers matchs de la saison, Batman justifie pleinement le choix des dirigeants angelenos de le relancer. Dans un rôle de facilitateur d’attaque qui lui convient si bien, il tourne ainsi à 8.7 points, 5.7 rebonds et 2.9 passes de moyenne, le tout accompagné d’une magnifique adresse de 48.8% au tir et 45.8% à 3 points.

Publicité

Dans son sillage, les Clips réalisent eux aussi des débuts très solides avec 5 victoires et 2 défaites, soit le meilleur bilan ex-aequo à l’Ouest. Un départ en trombe, qui s’est néanmoins retrouvé entrecoupé par une déroute record face aux Mavericks. Batum semble malgré tout avoir digéré la pilule, et a évoqué ce blowout avec le sourire dans le Posted Up Podcast.

Publicité

Nicolas Batum : Tout se passe bien jusqu’ici ! On a joué 7 matchs – ou plutôt 6, je ne devrais pas compter le match contre les Mavericks… (Rires) Oh mon Dieu.

Chris Haynes : (Rires) T’as bien raison ! C’était pas beau à voir, Nic. Continue.

Nicolas Batum : J’ai pas trop envie d’en parler, mais… Wow ! C’était plutôt spécial en vrai. (Rires)



Chris Haynes : (Rires) Je n’allais pas parler de ce match, Nic ! Je t’assure !

Nicolas Batum : Tu sais quoi ? J’étais un peu obligé, parce que c’était assez marrant en vrai. Parce que c’est tellement fou, que je ne pense pas que tu puisses vraiment t’en vouloir pour ça. Genre, -50 à la mi-temps ?!

Tellement fou, que l’ailier tricolore est parvenu à décrocher un record improbable dans le malheur de sa franchise.

Publicité

Et même si Chris Haynes ne souhaitait au départ pas s’étendre sur cette récente débâcle, il a jugé bon de demander ce qui avait pu se tramer dans le vestiaire de L.A. à la pause. La réponse de son interlocuteur a été cash.

Qu’est-ce que tu veux dire ? (Rires) Je me rappellerai toujours de ce que Ty Lue a dit, genre : « Jouez encore 5 minutes et après on fera les rotations » ou quelque chose comme ça. Qu’est-ce que tu pouvais vraiment dire d’autre à sa place ?

Il est vrai qu’avec un tel retard accumulé après 24 minutes de jeu, difficile pour un coach de relancer son groupe pour la seconde période. Batum indique cependant que ses consignes ont étonnamment porté leurs fruits.

Publicité

Nicolas Batum : À vrai dire, on a commencé le 3ème quart-temps avec un run de 10-0 ! Donc on est revenu à -40 !

Chris Haynes : (Rires) Alors ce discours à la mi-temps a fonctionné, hein ?

Nicolas Batum : (Rires) Ça a marché, il y a eu une réaction !

L’heure n’était donc pas aux remords pour Nicolas Batum au moment de revenir sur la cinglante défaite des Clippers, mais bien à l’auto-dérision. Et c’était bien là la meilleure réaction à adopter.

Déclarations Los Angeles Clippers NBA 24/24 Nicolas Batum

Les dernières actualités