NBA – Le « trade choquant » que doivent faire les Lakers selon un site US

Kyle Kuzma, Anthony Davis et LeBron James en pleine discussion
The Inquisitr (DR)

Avec un bilan de 8 victoires pour 3 défaites, soit le meilleur de la ligue à l’heure actuelle, les Lakers n’ont à première vue aucune raison de bouleverser leur effectif. Un média américain défend pourtant l’idée inverse, et cible LE joueur qui résoudrait les (légers) problèmes de L.A.

Publicité

Une intersaison limitée à 71 jours, de nombreuses signatures effectuées durant l’intersaison, des stars et leaders en gestion pour leurs retrouvailles avec les parquets… Face à un tel résumé, peu d’observateurs auraient promis la 1ère place aux Lakers après 3 semaines de compétition. C’est pourtant bien là que se trouvent les hommes de Frank Vogel.

LeBron James et ses coéquipiers affichent toujours la même force de caractère et science de la gagne qui avaient provoqué leur réussite l’an passé. Néanmoins, un domaine de leur jeu connait quelques difficultés depuis la reprise, à savoir leur défense. Anthony Davis avait d’ailleurs poussé un énorme coup de gueule sur le sujet il y a quelques jours.

Publicité

Car si la plupart des éléments de l’effectif se placent véritablement comme des experts défensifs lorsqu’ils se donnent à plein régime, d’autres démontrent quoi qu’il arrive de grosses lacunes dans le domaine. Celles de Montrezl Harrell ont récemment été exposées, tandis que celles de Kyle Kuzma restent malheureusement toujours d’actualité.

S’il parvient de temps à autre à se mettre au niveau de ses partenaires, l’ailier angelino fait le reste du temps preuve de gros oublis de marquage, ou de manque de Q.I. défensif. Les critiques à son sujet se veulent donc toujours aussi cinglantes, à l’image de celles effectuées il y a peu par un ancien champion NBA.

Publicité

Évidemment, Frank Vogel et ses adjoints peuvent toujours attendre de voir les éventuels progrès de leur joueur au fil de la saison. Ils peuvent même espérer camoufler ses faiblesses en playoffs, comme ils ont su le faire l’an dernier. Mais pour Candice Evans de ClutchPoints, la bonne solution se révèle beaucoup plus radicale, et consiste en un trade.



Les Lakers auraient tout intérêt à se débarrasser de Kuzma pour un défenseur versatile qui peut protéger la peinture, tout en pouvant occuper avec efficacité l’aile en attaque. Ce joueur pourrait être l’ailier des Raptors, Chris Boucher.

Publicité

Légèrement plus grand que Kuzma (2m06, contre 2m03), Boucher réalise un début de saison extrêmement solide sous les couleurs Toronto. Après deux premières saisons passées au bout du banc des Raptors, l’ailier fort canadien semble enfin avoir trouvé sa place dans la rotation de Nick Nurse, et démontre tout son talent dans le marasme de sa franchise.

En 21 minutes par match – soit un temps de jeu à peu de choses près similaire à celui de Kuz aux Lakers cette année – il tourne ainsi à 13.7 points, 6.0 rebonds et… 2.6 contres de moyenne ! Il excelle qui plus est dans l’exercice du rebond offensif, avec 2 prises par rencontre et le 9ème plus gros total de points inscrits après rebonds offensifs de la ligue.

Publicité

Ses pourcentages au tir, qui s’élèvent à 57.7% au tir et 42.9% à 3 points, en font une arme ultime en attaque. Reste cependant à savoir si L.A. peut se permettre de sacrifier Kuzma pour un joueur de 28 ans qui n’a encore rien prouvé en NBA. Elle pourra éventuellement le faire à partir du 2 mars prochain, date où Boucher sera disponible sur le marché des transferts.

Attendre peut-être en vain que Kyle Kuzma devienne un défenseur honnête, ou le brader pour tenter le pari Chris Boucher : les Lakers ont le choix, et prendront quelle que soit leur décision un certain risque.

Les dernières actualités