Publicité

NBA – Un ancien champion démonte Kuzma : « Il ne pourrait pas défendre sur une voiture garée ! »

Nouvelle avancée dans le dossier Kyle Kuzma ! NBA
(DR)

Après un dernier match salué par la critique, Kyle Kuzma a connu une rencontre beaucoup plus délicate face aux Blazers, dans la nuit de lundi à mardi. Une piètre prestation, notamment en défense, qui n’a pas échappé à un Kendrick Perkins en mode découpage.

Publicité

Serait-il en passe de réaliser un exercice digne de celui qu’il nous avait offert l’année dernière, marqué par quelques hauts, mais surtout par de nombreux bas ? Kyle Kuzma le sait : malgré son extension paraphée il y a de cela quelques jours, sa place dans le roster des Lakers reste menacée en cas de mauvaises performances cette saison.

Érigé au rang de titulaire face aux Timberwolves lors du dernier match, il avait affiché de jolis signes de progressions, avec une première mi-temps de très haute volée. En l’absence d’Anthony Davis, c’est lui qui avait pris les rênes de l’attaque des Angelinos, et qui avait fini meilleur marqueur de son équipe malgré une seconde période vierge en matière de scoring.

Publicité

Mais ce carton, qui lui avait valu les éloges appuyés de LeBron James, ont laissé place à une bouillie de basket contre Portland. De retour sur le banc, l’ailier a dû composer avec une adresse en berne (2/9 au tir, 2/8 à 3 points), mais a surtout été ciblé défensivement par ses adversaires. Un affichage pur et dur, qui a poussé Kendrick Perkins à un tacle des deux pieds décollés.



Je ne sais pas qui se fait le plus cibler en défense entre Michael Porter Jr. et Kyle Kuzma… Mais en tout cas, les deux ne pourraient pas défendre sur une voiture garée !!! Continuez…

Publicité




Porter Jr., qui disputait dans le même temps sa rencontre face aux Rockets, a lui aussi fait l’objet d’un traitement privilégié de la part de ses opposants. Il a malgré tout pu rattraper ses lacunes défensives grâce à un match solide en attaque, et à la victoire des siens. Difficile d’en dire autant sur son homologue de L.A., qui a vécu une soirée catastrophe de bout en bout.

Preuve de cette défaillance complète, Kuz’ a terminé la rencontre avec le pire +/- des Lakers, soit un bien vilain -23… en 23 minutes de jeu. Les starters de la franchise, qui ont quant à eux tous terminé dans le positif dans cette catégorie statistique, n’ont donc pas su pallier cette déroute. Comme le disent si bien les anglophones, « from hero to zero ».

Publicité

Meilleur joueur de son équipe 24 heures plus tôt, Kyle Kuzma a complètement déjoué face aux Blazers. Cela valait bien une nouvelle vive attaque de Perk sur sa défense en perdition.

En direct : toute l'actu NBA