NBA – La stat ultime sur Shaq au lancer franc

(DR)

Shaquille O’Neal n’aimait pas les lancers franc, on ne vous apprendra rien en l’affirmant. La preuve ? Une stat complètement lunaire… agrémentée d’une réaction parfaite du Big Cactus !

Publicité

Heureusement pour les adversaires de Shaquille O’Neal que ce dernier n’était pas performant aux lancers francs. Qui sait si le pivot n’aurait pas gagné plus de titres de MVP, voire de titres tout court s’il avait eu un pourcentage légèrement plus élevé en carrière ?

Le Big Cactus était une force absolument foudroyante dans les années 2000, mais le destin et un certain manque de travail en la matière ont décidé de lui donner ce point faible. Une sorte de rééquilibrage des dieux du basket afin de ne pas totalement décourager les autres équipes de la ligue, il faut croire.

Publicité

La saison 2000/2001 symbolise à elle seule le paradoxe de Shaq : avec 28 points et 12 rebonds de moyenne, il dominait clairement les débats. Pour l’arrêter, une seule solution : le hack-a-Shaq (technique qui consistait à faire faute systématiquement pour l’empêcher de scorer) Résultat : sur la ligne le Big Diesel tournait à 51%, pour environ 13 passages au lancer par matchs ! La stat ci-dessous est dingue :



Publicité

Durant la saison 2000/2001, les Lakers étaient à la 29ème place sur 30 en pourcentage aux lancers francs. Si Shaq n’avait shooté aucun lancer, les Lakers auraient été premiers de la Ligue.

Une stat complètement hallucinante qui illustre bien la bipolarité du jeu de Shaq, tellement dominant et tellement maladroit sur la ligne qu’il pouvait faire complètement chuter le pourcentage de son équipe. Heureusement pour lui, les Lakers ont quand même gagné le titre cette saison, et il n’a jamais eu besoin de ses lancers pour écraser la concurrence.

Publicité

Encore un chiffre hallucinant sur Shaquille O’Neal. Décidément, l’iconique numéro 34 est véritablement hors-norme !

Les dernières actualités