NBA – Pourquoi l’effectif des Lakers échappe à la pandémie de coronavirus

Anthony Davis, LeBron James et Markieff Morris tout sourire derrière leurs masques lors d’un match NBA des Los Angeles Lakers
Harry How

À l’heure où certaines équipes voient leurs matchs reportés les uns après les autres à cause de la Covid, les Lakers sont pour l’instant épargnés par ce phénomène. Plusieurs d’entre eux ont dévoilé leur secret.

Publicité

Malgré un début de saison en trombe, la 1ère place de la conférence Est occupée à l’heure actuelle par les Celtics parait légèrement faussée. Contrairement à la plupart de leurs concurrents, les hommes de Brad Stevens n’ont pas disputé plus de 10 rencontres. En cause, la propagation du coronavirus au sein du roster, qui pousse la ligue à reporter leurs matchs.

Dans le même temps, les Lakers ne doivent en aucun cas leur statut de leaders de l’Ouest au destin. Seul Alex Caruso s’est vu privé de parquets pour un test positif, sans que celui-ci n’impacte ses coéquipiers. Comment expliquer ce passage entre les gouttes ? Interrogé sur le sujet en début de semaine, Kyle Kuzma s’est montré pédagogue.

Publicité

Bien sûr, la Covid est toujours d’actualité. Elle est bel et bien vivante. Il y a toujours beaucoup de cas dans la ligue, donc il s’agit simplement de rester prudents et de continuer à faire preuve d’intelligence en portant toujours un masque. Quand vous allez dans un restaurant ou un truc du genre, il faut prendre ses précautions.

Autrement dit, rien de bien révolutionnaire dans l’attitude des Purple & Gold, si ce n’est du bon sens et un respect sans faille du protocole sanitaire de la ligue. Néanmoins, Kuz’ et ses partenaires peuvent s’appuyer sur un atout non-négligeable dans cette période à hauts risques, sur lequel toutes les autres équipes ne peuvent pas forcément compter.

Publicité

Évidemment, vous pouvez l’attraper n’importe où, mais on a un effectif très intelligent et on fait les choses de la bonne façon, en suivant les instructions, parce qu’aucun de nous ne veut propager la maladie ou manquer des matchs. On fait très attention et on veut rester au sommet du classement à l’Ouest.



L’entraide saute aux yeux sur les parquets côté L.A., et bénéficie également à l’équipe hors des terrains vis-à-vis de la crise sanitaire. L’affirmation doit s’avérer d’autant plus vraie depuis le renforcement des règles de la ligue, ce mardi. Anthony Davis salue cette démarche, et ajoute que l’évolution de la pandémie dans la Cité des Anges encourage à un surplus de vigilance.

Publicité

On a pu voir toutes sortes de choses à L.A., sachant qu’on est l’une des zones les plus touchées. La ligue essaye juste de faire tout ce qui est en son pouvoir et d’empêcher la maladie de se propager. Elle tente de garder ça sous contrôle à un degré suffisant pour qu’on puisse continuer à jouer au basket.

Mais la NBA à elle seule ne peut pas empêcher ses membres d’être en contact avec le virus. Chaque joueur et élément du staff des équipes a son rôle à jouer dans la préservation d’un climat sain. Kentavious Caldwell-Pope en a bien conscience, et estime que sa franchise réalise du bon travail de ce point de vue.

Publicité

On a des coachs et un training staff qui nous rappellent toujours la marche à suivre et qui nous envoient des mémos. Ils s’assurent qu’on reste en sécurité, et que l’on porte un masque partout où l’on va. Donc je pense qu’en restant nous-mêmes, et en prenant chacun ses responsabilités, ça va nous permettre de traverser ça sans encombre.

Le coronavirus a beau gagner du terrain dans la ligue, les Lakers parviennent jusqu’ici à échapper à cette propagation éclair. Et le niveau de compétitivité n’en ressort que grandi.

Los Angeles Lakers NBA 24/24

Les dernières actualités