NBA – Les attaques assassines et méprisantes de Wilt contre Jordan

Wilt Chamberlain et Michael Jordan
Bleacher Report / Ken Levine (DR)

C’est une tendance qui semble traverser les âges en NBA, certains anciens joueurs ne se gênent pas pour attaquer les joueurs actuels. On a vu par exemple Shaquille O’Neal dézinguer Rudy Gobert et Donovan Mitchell récemment. Dans les années 90, un certain Wilt Chamberlain sortait lui aussi le lance-flammes sur la star de l’époque… Michael Jordan !

Publicité

On ne sait pas vraiment ce qui se passe dans la tête d’un joueur de basket quand il raccroche les sneakers. Que faire après toute une carrière sous les feux des projecteurs dans la plus grande ligue du monde ? Certains d’entre eux rejoignent les grands médias de sport pour analyser et garder un pied dans la NBA. Dans ce cas de figure, ceux-là se montrent souvent très durs avec les joueurs actuels.

On pense à Kendrick Perkins par exemple : l’ancien pivot ne se gêne pas pour critiquer des joueurs qui ont accompli plus de choses que lui au plus haut niveau. Cette tendance ne date pourtant pas de l’époque des réseaux sociaux et de l’hyper-médiatisation de la NBA. En effet, dès les années 90, Wilt Chamberlain, un des plus grands joueurs de l’histoire, descendait littéralement le meilleur joueur de l’époque : Michael Jordan. Dans un livre sorti en 1997 intitulé Who’s running the asylum, « Wilt the Stilt » allumait à plusieurs reprises MJ. Voici les morceaux les plus assassins :

Publicité

« Michael et les autres ont totalement tort s’ils pensent que c’est le meilleur »

« Si MJ jouait en un contre un contre certaines stars d’aujourd’hui, (des années 90, ndlr) il se ferait manger. »

« Quand je regarde jouer MJ, j’ai l’impression qu’il jette un sort à ses défenseurs, ils le laissent passer et lui font signe de la main pendant qu’il va au panier. »

« Si MJ n’avait pas gagné 3 titres de suite, il serait vu comme un joueur égoïste et individualiste. »

« Même si MJ parvient à jouer un jeu qui lui permet de se voir offrir 31 points par match, certains de ses points sont fabriqués. »

« La faculté de Michael à tirer profit de chaque coup de sifflet diminue l’aspect collectif du jeu en général. »



À plusieurs passages dans ce livre, Wilt ne se prive pas d’égratigner sévèrement Jordan : désignant « His Airness » comme un produit mis un avant par la ligue, et expliquant qu’il bénéficiait d’énormément d’avantages comparé aux autres joueurs. Globalement, Chamberlain n’appréciait pas la tournure que prenait la NBA dans les années 90, quand les big men laissaient plus de place aux arrières comme MJ. La ligue prenait aussi un essor médiatique important qui mettait en avant les joueurs majeurs.

Publicité

L’époque à laquelle jouaient des joueurs comme Wilt Chamberlain et Bill Russell était bien différente de la NBA des années 80 et 90. The Big Dipper n’avait pas l’air de digérer le fait que le n°23 de Chicago commence à s’imposer petit à petit dans les esprits comme le meilleur joueur de l’histoire – au détriment de Wilt, qui était considéré comme le GOAT par beaucoup avant l’avènement de Mike.

Ce ressentiment a donc débouché sur une bonne dose de punchlines envoyées à son héritier au sommet de la ligue. Il y a plus de 20 ans, Wilt dégommait déjà les joueurs qui lui succédaient. Décidément, il faut croire que cette pratique est commune à tous les anciens ! Pas étonnant que Shaq allume à son tour les jeunots qui foulent les parquets actuellement.

Publicité

Dans son livre datant de 1997, Wilt n’a pas retenu ses coups et attaque violemment Michael Jordan à plusieurs reprises ! Le pivot mythique, décédé deux ans après la publication de son livre, n’appréciait pas l’évolution du jeu des années 90 et le faisait savoir clairement. Ca sent la pointe de jalousie, non ?

Déclarations Michael Jordan NBA 24/24 Wilt Chamberlain

Les dernières actualités