NBA – Perk démonte les Lakers et fusille un de leurs titulaires !

L'ancien pivot NBA Kendrick Perkins, téléphone en main, s'en est pris aux Los Angeles Lakers de LeBron James et a particulièrement ciblé un de leurs titulaires sur Twitter
Jesse D. Garrabrant / Cato Cataldo

Fan de LeBron James devant l’éternel, Kendrick Perkins a généralement tendance à défendre coûte que coûte le King et ses Lakers. Il a cependant fait une entorse au règlement la nuit dernière, et s’en est pris à un des starters angelinos.

Publicité

Même si leur bilan parfait à l’extérieur depuis le début de saison pouvait laisser penser qu’ils étaient capables de remporter ce choc, une défaite paraissait également très plausible. C’est finalement bien le deuxième scénario qui s’est produit, avec un court revers concédé sur le parquet de Sixers extrêmement appliqués dans la nuit de mercredi à jeudi.

En revanche, malgré l’enchainement des matchs, la rencontre en back-to-back face aux Pistons semblait promise aux Lakers. Detroit n’avait ainsi remporté que 4 matchs avant cette confrontation, et l’absence d’Anthony Davis ne devait a priori pas être suffisante pour les voir triompher. C’était sans compter sur le gros faux pas des troupes de Frank Vogel.

Publicité

En tête à la pause grâce à un LeBron James de gala, L.A s’est vue trahie par son attaque en 2nde période. Ses 34 points inscrits sur les 24 dernières minutes constituent même le plus faible total de la franchise sur une mi-temps depuis la signature du King. D’habitude conciliant, Kendrick Perkins n’a donc pu que tirer sur l’ambulance, et s’est permis de cibler un titulaire.



Les Lakers sont HORRIBLES, et est-ce que quelqu’un sait ce qui se passe avec Dennis Schröder ?!

Publicité

Les Angelinos ont en effet affiché une pâle figure, notamment dans le secteur défensif. Mais plutôt que de s’attarder sur les satisfactions de la rencontre, comme l’apport de Kyle Kuzma (22 points) ou de Talen Horton-Tucker (13 points, 5/7 au tir), Perk a préféré pointer du doigt le cas Schröder.

Depuis son arrivée, le meneur allemand peine à retrouver le niveau qui a fait de lui l’un des meilleurs 6èmes Hommes de la ligue la saison dernière. En panne d’adresse sous le maillot Purple & Gold (41.5% au tir, 30.3% à 3 points), il a encore souffert la nuit dernière dans ce domaine (2/8 au shoot). L’ancien pivot attend donc de sa part un rapide sursaut d’orgueil.

Publicité

Parmi tous les joueurs des Lakers qui auraient pu être critiqués après la déroute contre Detroit, Kendrick Perkins a opté pour Dennis Schröder. Et pour une fois, son discours peut s’entendre.

Feed NBA 24/24