NBA – Le trade qui permettrait aux Lakers de réunir LeBron et Carmelo

LeBron évoque le retour de Carmelo Anthony
Sky Sports (DR)

Amis de longue date, LeBron James et Carmelo Anthony n’ont encore jamais eu l’occasion d’évoluer sous les couleurs d’une même franchise. Un impair qui pourrait être réparé via un transfert simple, mais qui ferait sans doute grand plaisir au King.

Publicité

Voilà désormais plus de 17 ans que les deux hommes arpentent les terrains de la ligue, et enfilent les paniers avec une facilité déconcertante. LeBron James et Carmelo Anthony ont tous deux rejoint la NBA à l’occasion de la Draft 2003, et n’ont pas tardé à justifier leur haute position dans le board avec leurs performances.

Mais malgré la longue carrière que chacun présente, jamais ils n’ont eu la joie de pouvoir se considérer comme coéquipiers, All-Star Games exclus. Leur réunion a longtemps fait l’objet de rumeurs durant l’intersaison 2019, avant que Melo ne décide de signer à Portland. Cependant, il pourrait rejoindre le King aux Lakers par le biais d’un trade des plus simplistes.

Publicité

  • Les Los Angeles Lakers reçoivent : Carmelo Anthony
  • Les Portland Trail Blazers reçoivent : Markieff Morris, 2nd round pick 2024


Cela peut paraitre évident, mais ce transfert comprendrait évidemment un gros facteur risque pour L.A. En se séparant de Markieff Morris, ils sacrifieraient un joueur bien plus jeune qu’Anthony, plus adroit à 3 points ces dernières années, et qui a fait ses preuves lors des playoffs 2020. A priori, la perte dans le secteur défensif serait également conséquente.

Publicité

Cependant, l’ailier fort n’a pas été utilisé par Frank Vogel sur les deux dernières rencontres de son équipe, ce qui n’a pas empêché cette dernière de livrer deux solides performances. Ses coéquipiers n’ont ainsi laissé aux Celtics et aux Hawks que 95 et 99 points. Sur le papier, leur défense semble donc capable de pouvoir se passer de ses talents.

Dans le même temps, les Angelinos mettraient la main sur un scoreur qui n’a plus à faire ses preuves, et capable de mener la second unit avec Montrezl Harell. Sans parler de l’impact affectif que cette arrivée pourrait emprunter aux yeux de LeBron. Enfin, les Blazers ne cracheront pas sur un solide défenseur, eux qui affichent le 2ème pire defensive rating de la ligue.

Publicité

Le temps presse pour LeBron James et Carmelo Anthony, qui ont toujours clamé haut et fort vouloir jouer dans la même franchise. À voir si Rob Pelinka et les Lakers oseront prendre le pari.

Feed NBA 24/24