Publicité

NBA – Les 4 gros noms sur la shortlist des Knicks avant la deadline

Derrick Rose, déjà impressionné, évoque son premier match aux Knicks NBA
(DR)

Virtuellement qualifiés pour les playoffs, les Knicks souhaitent conserver leur ticket sur la durée. Le front office ne dirait pas non à un mouvement, d’autant qu’ils ont 4 gros noms dans leur viseur. Mais est-ce vraiment jouable ?

Publicité

Pour les Knicks, cette saison 2020/21 est décidément bien différente des autres. Avec leur bilan de 14 victoires pour 16 défaites, la franchise de la Big Apple peut rêver des playoffs, et l’arrivée récente de Derrick Rose va d’ailleurs dans ce sens. Néanmoins, beaucoup de facteurs sont à prendre en compte, et la saison est encore bien longue.

Est-ce que New York peut continuer encore longtemps sur ce rythme ? Vu le niveau All-Star de Julius Randle, l’explosion d’Immanuel Quickley et les belles promesses de RJ Barrett, les fans y croient. De plus, le front office aurait un gros nom de la conférence Est dans son viseur, avec un joueur prêt à faire ses valises.

Publicité

Leon Rose, le président, est un homme actif, déterminé à faire des Knicks une place forte de leur conférence. Cela veut dire que si une star se retrouve sur le marché, soyez certains qu’il ne sera pas loin afin de la faire venir, d’autant que le front office possède son arme secrète. Et justement, on commence à en savoir plus sur les cibles des Knicks.



Le journaliste Stefan Bondy du NY Daily News a fait le point et selon lui, il y a du beau monde en vue :

Les Knicks ont été liés à différentes cibles comme Zach LaVine, Victor Oladipo et Lonzo Ball. Une source indique qu’ils surveillent également la situation de CJ McCollum, qui se rééduque après une fracture au pied, alors qu’il possède toujours 3 ans de contrat et 100 millions de dollars garantis.

Publicité




Si l’on met de côté Lonzo Ball, on sent que les Knicks ne diraient pas non à un gros scoreur. C’est sans doute ce qui manque à cette équipe actuellement : un nom capable de scorer tous les soirs et assidûment. Mais le prix à payer sera lourd pour recruter, surtout si on parle de McCollum.

L’arrière reste proche de Damian Lillard et quand on connaît la loyauté de l’un, on se dit que l’autre a bien envie de suivre l’exemple. Toutefois, Portland pourrait décider de miser sur un Gary Trent Jr, qui s’affirme comme un vrai bel atout.

Publicité

Les Knicks sont ambitieux sur le marché des trades avec ces gros noms, mais il sera difficile d’aller les déloger. Comptez en tout cas sur New York pour se jeter sur la première star disponible.

Feed NBA 24/24