NBA – Kyrie Irving accusé pour les déboires d’une autre top-franchise !

La raison hallucinante derrière l'absence de Kyrie Irving NBA
NY Post (DR)

Souvent plongé dans la controverse pour ses agissements ou déclas hors terrains, Kyrie Irving se montre ces temps-ci on ne peut plus calme. Dès lors, c’est un de ses anciens dirigeants qui l’a chargé, et rendu coupable de la mauvaise passe traversée par sa propre équipe !

Publicité

Avant même que la saison ne commence, et qu’il ait l’occasion d’enfin faire équipe avec Kevin Durant, Kyrie Irving avait réussi à se faire remarquer auprès des médias. En refusant de se rendre en conférence de presse durant la pré-saison, le meneur des Nets s’était attiré les foudres de la planète NBA, et quelques tirades bien enflammées.

Mais depuis plusieurs semaines, et malgré l’arrivée d’un 3ème gros égo dans l’effectif en la personne de James Harden, Uncle Drew fait de manière assez surprenante profil bas. Un climat apaisé qui permet à Brooklyn de sérieusement carburer ces temps-ci, et ce, en grande partie grâce aux belles performances de l’ancien joueur des Celtics.

Publicité

À l’inverse, Boston, que ce dernier a quitté en 2019, traverse en parallèle une période extrêmement compliquée. Et l’eau a beau avoir coulé sous les ponts depuis, le front office des C’s garde visiblement toujours une dent contre lui. Interrogé par NBC Sports Boston, Wyc Grousbeck, le propriétaire de la franchise, a ainsi fait de Kyrie un responsable de cette mauvaise passe !



On espérait que Kyrie allait rester et mener notre équipe pour toujours. Maintenant, il est peut-être dans la meilleure équipe de la ligue, et c’est comme ça. Ce changement a impacté beaucoup de choses parce que quand il est parti, on n’a pas pu recruter des free agents de son calibre, et il y a eu une sorte d’effet domino.

Publicité

Mais c’est comme ça. On y a été à fond avec Kyrie. On a passé une bonne saison avec lui, il a donné son maximum, puis il est parti.

Le dirigeant a beau vouloir garder un ton neutre, son ressentiment envers son ancien leader transpire dans ses mots. Néanmoins, les fans ne manqueront pas de lui rappeler que deux ans ont passé depuis ce départ.

Grousbeck et ses adjoints ont donc eu largement le temps de repenser en long et en large le projet de leur équipe, et ont par ailleurs échoué aux portes des Finales l’an dernier. Dès lors, casser du sucre sur le dos de Irving dans un tel contexte parait un peu culotté. Charge à lui désormais de trouver la recette pour ramener les Celtics au top, sous peine de vivre une grosse désillusion dans quelques mois.

Publicité

Bientôt deux ans après sa signature aux Nets, Kyrie Irving arrive encore à faire l’objet de reproches de la part de ses anciens supérieurs… pour les déboires des Celtics. Son image de bouc-émissaire ne s’est jamais aussi bien portée.

Feed NBA 24/24