NBA – « Ferme bien ta gueule » : un joueur prétend avoir ridiculisé Michael Jordan

michael jordan three point contest
(crédit : DR)

Au fil des années et de ses sacres, Michael Jordan s’est bâtie une incroyable aura qui lui vaut le respect voire la crainte de tous. Mais avant la NBA, MJ aurait vécu un bien sale épisode aux mains d’une autre légende…

Publicité

Inutile de s’étaler sur l’inénarrable charisme de Michael Jordan. Chacun connait l’emprise qu’il pouvait exercer sur coéquipiers, sur les adversaires, journalistes… et parfois même sur les arbitres, qui se soumettaient à lui en plein match !

Mais avant de devenir le monstre sacré connu de tous en NBA, His Airness n’était pas une giga-star en NCAA. Du côté de North Carolina, MJ était un mortel parmi les autres ou presque, à tel point qu’il aurait vécu une situation bien embarrassante face à Patrick Ewing, qui est devenu plus tard un de ses meilleurs amis.

Publicité

C’était en 1981, quand Jordan était un Tar Heel depuis un an déjà. Top prospect du circuit high school, Ewing était en visite sur le campus de la fac, qui voulait le recruter. Lors de son passage au gymnase, le futur Knick rencontre pour la première fois His Airness… et l’humilie. C’est du moins ce qu’il a prétendu récemment dans le podcast « Dubs Talk » :

Jordan était déjà à North Carolina, mais je crois qu’ils ont un peu fait exprès qu’il soit là lors de ma visite.



Tout le monde qui connait Michael sait qu’il est le plus grand trash-talkeur sur terre. C’était la première fois que je le voyais, et il n’arrêtait pas ! Des trucs du genre : « Tu ne peux pas me dunker dessus », bla bla bla. J’étais en tenue de ville, il était en survêt’. J’ai dit : « Ok ». J’ai pris un ballon, j’ai sauté, je lui ai dunké dessus. Je lui ai dit : « Maintenant ferme bien ta gueule ».

Publicité

Vraie histoire ou anecdote embellie par The Beast From The East ? Lui seul le sait, mais si c’est vrai, c’est peut-être dès ce jour-là qu’il a gagné le respect de Jordan. Le pivot rejoindra finalement Georgetown, effrayé par un meeting du Ku Klux Klan non loin de la fac de North Carolina lors de sa visite, et les deux meilleurs ennemis se retrouveront sur les parquets NBA quelques années plus tard.

Comme Charles Barkley, Karl Malone et tant d’autres, Patrick Ewing est une des stars privées de bague par la domination de Michael Jordan, qui a bien souvent martyrisé les Knicks dans les années 1990…

Publicité

Parler ainsi à Michael Jordan ? Ca parait totalement fou, mais le numéro 23 n’était pas encore Sa Majesté au début des années 1980. Ewing, lui, peut au moins se targuer d’avoir cette victoire sur MJ…

Adthink
Michael Jordan NBA 24/24 NCAA

Feed NBA 24/24