NBA – Joel Embiid fait un reproche public aux Sixers

Joel Embiid des Philadelphia Sixers tête baissée
USA Today (DR)

Auteur de 42 points face à Cleveland ce samedi, Joel Embiid a encore dominé son sujet. Cependant, les Sixers se sont inclinés en prolongation à la surprise générale. Les leaders de l’Est n’ont pas été à la hauteur, ce qui a agacé le Camerounais, auteur d’un reproche bien particulier à ses coéquipiers face à la presse.

Publicité

Il y a de quoi se mordre les doigts pour Doc Rivers. Talonnés par des Nets de plus en plus menaçants à la 2ème place de l’Est, les Sixers avaient l’occasion de prendre un peu d’avance sur James Harden et sa bande samedi soir. Cerise sur le gâteau pour les Pennsylvaniens, les Nets se sont inclinés face aux Mavs – l’occasion était donc rêvée pour Philly de se détacher en tête du classement.

Les leaders de l’Est faisaient face à Cleveland, une équipe jeune et en reconstruction. Bref, une belle aubaine sur le papier. Hélas, malgré un nouveau match monstrueux du Camerounais (42 points, 13 rebonds, 6 passes à 13/22 au tir), ses coéquipiers ont laissé passer leur chance et ont perdu en prolongation 112 à 109.

Publicité

Après la rencontre, The Process a évacué sa frustration et a évoqué un reproche qui lui tient à coeur :

On doit plus créer pour nos coéquipiers. Je pense qu’on ne shoote pas assez à trois points, on doit se créer les bonnes opportunités et lorsqu’on est ouvert, on ne doit pas se poser de questions. Si on rate, on a plusieurs joueurs efficaces au rebond offensif, et si on les met, alors tant mieux.



Sur ce match, les tirs extérieurs se sont faits rares et la réussite à distance a fui les joueurs de Philadelphie. Un joueur comme Seth Curry, qui tourne à plus de 45% de loin, est complètement passé à coté, en shootant à 1/13 dont 1/7 derrière l’arc. Danny Green, lui, a tiré à 3/8 à trois points. Enfin Furkan Korkmaz, le dynamiteur de la second unit, a shooté à 1/7 à distance.

Publicité

Dans ces conditions, difficile d’espérer remporter le match. Hormis Embiid et Ben Simmons (auteur de 24 points, 7 rebonds et 8 passes), seul Korkmaz a marqué plus de 10 points pour les Sixers (11 points). En face, Darius Garland (25 points, 9 passes) et Collin Sexton (28 points), ont fait payer cash la maladresse des extérieurs adverses. Dommage pour JoJo, qui aurait pu frapper fort dans la course au MVP avec une telle sortie. On vous montre les highlights du pivot face aux Cavs :

Publicité

Agacé d’avoir laissé passer un match abordable, Joel Embiid n’a pas caché sa frustration après la rencontre. L’intérieur a une nouvelle fois été monumental, sauf que cette fois, sa domination n’a pas suffi pour garantir la victoire face à Cleveland. Pour y remédier, Jojo exige davantage de shoots extérieurs !

Déclarations Joel Embiid NBA 24/24 Philadelphia 76ers

Feed NBA 24/24