NBA – « Notre saison ratée ? C’est la faute de Kyrie Irving ! »

Kyrie Irving a acheté une maison pour la famille de George Floyd, l'afro-américain tué par la police en mai dernier
(DR)

L’expérience Kyrie Irving à Boston a été un point noir de l’histoire récente des Celtics. Arrivé pour gagner un titre, Uncle Drew est reparti 2 ans après, avec son lot de regrets. D’après le proprio de Boston, la franchise paye toujours les pots cassés de son passage au TD Garden…

Publicité

S’il y a une superstar difficile à cerner en NBA, c’est bien Kyrie Irving. Aussi fantasque sur le terrain qu’indéchiffrable en dehors, la star des Nets a souvent crée la controverse par son attitude parfois énigmatique, parfois individualiste… et souvent incomprise.

On se souvient des premières semaines de compétition, quand Uncle Drew avait disparu de la circulation avant de réapparaitre subitement. Bref, le meneur est un personnage particulier, et son caractère est le prix à payer pour bénéficier de son talent incroyable sur les parquets.

Publicité

Pour le proprio des Celtics, Wyc Grousbeck, le passage de Kyrie chez les C’s parasite encore son équipe aujourd’hui, en difficulté dans la conférence Est. Il s’explique :

On espérait que Kyrie resterait pour toujours et nous mènerait jusqu’au titre. Maintenant il fait partie de la meilleure équipe de la ligue, c’est comme ça. Son départ a influencé beaucoup de secteurs, nous n’avons pas pu recruter d’agents libres comme on l’aurait voulu, et créer cet effet domino. Mais c’est comme ça, on a tenté le coup avec Kyrie, on a fait une bonne saison avec lui. Il a essayé puis il est parti.



Cette saison, les Celtics sont loin d’être à la hauteur de leurs ambitions : la franchise a longtemps été en galère dans le ventre mou de l’Est, avant de se relancer petit à petit. Encore convalescente, Boston est seulement 6ème, derrière… les Knicks ! La faute a plusieurs absences préjudiciables (Marcus Smart notamment) et à de nombreux autres problèmes individuels et collectifs.

Publicité

Cependant, malgré les déclarations de Grousbeck, son équipe a connu d’excellents résultats depuis le départ de Kyrie. Avec la triplette Kemba Walker, Jaylen Brown et Jayson Tatum, les C’s ont atteint les finales de conférence la saison dernière. Le départ d’Uncle Drew avait même été considéré comme une aubaine par les fans et beaucoup d’observateurs, qui louaient le bon caractère de Kemba Walker !

Est-ce donc un peu culotté d’avancer cet argument aujourd’hui, alors que l’an 2 post-Irving bat de l’aile ? Probablement, mais c’est le choix du propriétaire des Celtics qui espère peut-être à nouveau souder ses joueurs et les réveiller.

Publicité

D’après le propio, la mauvaise aventure de Kyrie Irving à Boston est toujours préjudiciable à l’organisation aujourd’hui. Parti en mauvais terme avec ses dirigeants, qui eux, espéraient le voir rester pour toujours, Uncle Drew a forcé les C’s à revoir complètement leur projet. Mais pas certains que l’ancien des Cavs soit la cause de tous leurs maux…

Boston Celtics Déclarations Kyrie Irving NBA 24/24

Feed NBA 24/24