NBA – La NBA donne son Top 5 pour le défenseur de l’année, Pat Beverley répond

Patrick Beverley sous le maillot des Clippers
(DR)

Jamais dans la retenue quand il s’agit de donner son avis , Pat Beverley a réagi au top 5 des défenseurs de l’année donné par la NBA. Le moins qu’on puisse dire, c’est que le pitbull des Clippers est loin de valider !

Publicité

Le titre de Defensive Player of the Year est un trophée individuel toujours très gratifiant, car il récompense les spécialistes défensifs qui font souvent le sale boulot pour permettre aux stars de briller offensivement. Des joueurs comme Rudy Gobert ou Draymond Green ont par exemple eu la chance d’être honorés, alors que leur jeu ne fait pas forcément rêver la plupart des fans.

Pat Beverley est un autre chien de garde enragé qui a fait de la défense sa mission personnelle. Le meneur des Clippers est un joueur acharné, et il fait souvent passer aux extérieurs adverses une mauvaise soirée. En prime, il est aussi un trash talkeur infatigable, alors forcément, quand il découvre le classement des favoris pour le titre du DPOY – et qu’il ne figure pas dans le top 5, ses deux qualités ont vite fait de s’entremêler…

Publicité

Legion Hoops : La NBA a dévoilé son ranking pour le titre de Défenseur de l’Année :

1) Ben Simmons
2) Rudy Gobert
3) Myles Turner
4) LeBron James
5) Jamal Murray

Patrick Beverley : 😂

Publicité

Parmi les 5 joueurs qui partent favori pour le trophée, on retrouve des habitués : Ben Simmons, leader d’une des meilleures équipes de la ligue et défenseur tout terrain ; Rudy Gobert, éternel général de la forteresse du Jazz et doublement récompensé dans sa carrière ; ou encore Myles Turner, contreur impitoyable des Pacers.



Jusque là, pas de surprise. Par contre, on peut être étonné de la présence de LeBron James et de Jamal Murray. Pourtant, une stat vient confirmer que le King est bel et bien dominant en défense cette saison. Los Angeles a d’ailleurs le meilleur defensive rating de la NBA, et son leader n’y est pas pour rien !

Publicité

Quant à Jamal Murray, sa présence est bel et bien une surprise, tant le meneur nous a habitués à être ciblé par les extérieurs adverses par le passé. C’est sûrement ce qui surprend le plus Pat Beverley dans ce classement. Mais il semblerait que le sniper des Nuggets soit déterminé à changer la donne cette saison. Il a d’ailleurs tenu à le faire savoir :

Publicité

& oui je défends 🔒

De quoi laisser Pat Bev sur le carreau, pour son plus grand désarroi.

Sans doute vexé de ne pas faire partie des 5 favoris pour le titre de Défenseur de l’Année, Pat Beverley a trollé le classement de la NBA pour le trophée. Il faut dire qu’à première vue, cette projection a de quoi surprendre les non avertis !

Feed NBA 24/24