NBA – L’invité surprise des Lakers qui a tapé dans l’œil de Vogel

L’entraineur NBA des Los Angeles Lakers Frank Vogel en discussion avec ses deux stars, LeBron James et Anthony Davis
Mark J. Terrill

Avec une rotation décimée pour affronter Sacramento, les Lakers ont dû faire appel à des joueurs très peu utilisés jusqu’ici cette saison. L’un d’eux a su profiter de cette chance, et postule désormais à un temps de jeu plus important selon Frank Vogel.

Publicité

Le All-Star Break ne pouvait pas mieux tomber. Avant de rencontrer les Kings pour conclure leur 1ère partie de saison, les Lakers restaient tout simplement sur 4 défaites en 6 matchs. Cette pâle forme, couplée aux absences de LeBron James, Anthony Davis, Marc Gasol et Alex Caruso, ne laissaient que peu d’espoirs aux Angelinos sur ce derby californien.

La tendance s’est confirmée, avec un revers 120-123 concédé par les hommes de Frank Vogel. L’entraineur ne devait quoi qu’il en soit pas nourrir de grandes attentes sur cette partie, et a pu offrir leur chance à certains joueurs habitués au fond du banc. Parmi eux : Alfonzo McKinnie, dont la situation a été évoquée par son coach après coup.

Publicité

C’est un bon joueur. Il a été un peu noyé dans notre profondeur d’effectif, mais il a gardé une bonne attitude. Il est resté très pro, est venu chaque jour faire son travail, et a vraiment tenté de montrer ce qu’il pouvait faire à l’entrainement ou sur les pickup games que jouent les gars sur les jours de repos.



Arrivé à L.A. dans le cadre du trade de JaVale McGee à l’intersaison, l’ailier de 28 ans a justement su saisir sa chance. Sur les 16 minutes qui lui ont été offertes, il est parvenu à compiler 11 points (4/6 au tir), 2 rebonds et 1 interception. Insuffisant pour permettre à son équipe de l’emporter, mais pas pour recevoir les éloges de Vogel.

Publicité

On attendait que l’opportunité se présente pour lui donner du temps de jeu sans en enlever à un de nos joueurs de rotation, et elle est arrivée ce soir. C’était le bon moment, et j’ai trouvé qu’il a vraiment bien joué, surtout au rebond. Il a mis quelques paniers pour nous, a été solide en défense et a vraiment tout fait pour obtenir plus de minutes à l’avenir.

Apparu seulement à 17 reprises avant cette soirée, McKinnie n’avait bénéficié qu’une seule fois d’un temps de jeu supérieur à 10 minutes. C’était face à son ancienne franchise des Warriors, le 28 février dernier, dans le cadre d’un garbage time XXL. Il faut croire que grâce à sa perf face à Sac-Town, il n’aura plus à attendre ce genre de scénarios pour fouler le parquet.

Publicité

Limité à 4.6 minutes par match avant ce derby contre les Kings, Alfonzo McKinnie a su parfaitement tirer parti de son temps de jeu accru. De quoi grimper dans l’estime d’un Frank Vogel dithyrambique à son sujet.

Adthink
Frank Vogel Los Angeles Lakers NBA 24/24

Feed NBA 24/24