Publicité

NBA – « C’est la faute de Curry et Lillard, je leur en veux ! »

L'incroyable show longue distance de Steph Curry et Damian Lillard NBA
CBS Sports (DR)

Les critiques de certains observateurs à propos de l’évolution de la ligue sont légion depuis que les tirs à trois-points ont bouleversé le paysage NBA. Pour un ancien champion, Stephen Curry et Damian Lillard en seraient même les « principaux responsables » !

Publicité

Le dernier All-Star Game à Atlanta a donné lieu à une véritable masterclass de shoot longue-distance de la part de Damian Lillard et Stephen Curry. Les deux meneurs stars ont enflammé la partie avec des bombes envoyées depuis le milieu de terrain, dans une séquence ultra-spectaculaire qui a même fait réagir LeBron James !

Maitres dans la discipline, capables d’être redoutables dès la ligne médiane, Steph et Dame sont cependant loin d’être les seuls à multiplier les tirs primé dans un match. Malheureusement, tout le monde n’a pas la précision des deux superstars. En conséquence, quand la plupart des joueurs se mettent à arroser à distance, la beauté du jeu en pâtit. C’est en tous cas l’avis tranché de Robert Horry, septuple champion NBA, qui a même « accusé » (avec humour) les deux meneurs sur ESPN.

Publicité



Quand je regarde les matchs aujourd’hui, je me pose la question : « Qui n’est pas un tireur à trois-points ? » On voit ces big men qui shootent à trois-points sans savoir shooter. Oui je sais, 3 points valent plus que 2, on a appris ça à la maternelle. Mais quand on félicite un joueur parce qu’il est à 3 sur 10 de loin, je ne comprends pas, c’est médiocre

Publicité




Si tu prends 10 tirs à trois-points, tu dois en mettre au moins 6. Et c’est la faute de Steph et Damian (rires), ils ont fait passer le tir à distance dans une autre dimension. Mais le tir à trois-points a chamboulé le jeu car maintenant tout le monde pense être capable de shooter. Inspirez vous de Joel Embiid, il en prend quelques-uns, mais il fait son beurre dans la peinture !

L’histoire le confirmera facilement, Rob « Big Shot » Horry était lui aussi un tireur redoutable et a crucifié de nombreuses équipes en playoffs de son temps. Mais ces dernières années, la révolution des trois-points amenée par (notamment) Stephen Curry et les Warriors ont poussé le reste de la ligue à reproduire le même modèle, avec plus ou moins de succès, certes. Les Rockets en sont le parfait exemple en playoffs.

Publicité

Pour Robert Horry, la surenchère du tir longue-distance est à mettre sur le dos de Stephen Curry et Damian Lillard. Si l’ancien joueur des Spurs accuse les deux stars sur le ton de la rigolade, il regrette tout de même que le jeu demi-terrain soit mis au second plan.

En direct : toute l'actu NBA