NBA – Un nouveau prétendant se mêle à la lutte pour LaMarcus Aldridge

LaMarcus Aldridge sous le maillot des Spurs.
DR

Ajouté à la liste des transferts il y a quelques jours du côté de San Antonio, LaMarcus Aldridge voit déjà les franchises se bousculer pour le recruter. Une nouvelle vient d’entrer en scène dans le dossier, et dispose d’un solide atout pour rafler la mise.

Publicité

Et dire que son nom figurait dans les rumeurs de trade depuis 2019… Appelé à succéder à Tim Duncan dans la raquette des Spurs, LaMarcus Aldridge n’a jamais su se montrer à la hauteur des attentes. Un constat somme toute logique au vu du calibre de son prédécesseur, mais qui a peut-être eu raison de sa place dans le roster.

Tandis que ses moyennes ne cessent de chuter depuis deux saisons, le septuple All-Star vient officiellement d’être mis sur le marché par San Antonio. Un favori se dégage déjà dans le dossier, mais de nombreuses autres franchises devraient tenter leur chance, et démarcher les Texans pour récupérer l’ancien de Portland.

Publicité

À la recherche d’un big pour renforcer leur secteur intérieur, les Lakers pourraient par exemple lancer les grandes manœuvres pour le recruter. Mais leurs desseins pourraient être annihilés… par leurs grands rivaux historiques. Les Celtics garderaient en effet un œil sur LMA d’après Michael Scotto, et se démarquent de leurs concurrents grâce à un joker de choix.



Certains exécutifs au sein de la ligue, interrogés par HoopsHype, estiment que les Boston Celtics pourraient se placer parmi les candidats à l’arrivée d’Aldridge, en utilisant leur trade exception de 28.5 millions de dollars.

Publicité




Pour rappel, Danny Ainge indiquait il y a quelques semaines que sa franchise ne devrait utiliser sa trade exception qu’en cas de très bonne affaire, et était plus encline à s’en servir cet été. Or, cette déclaration avait été livrée alors que Aldridge ne figurait pas encore sur le marché. Le GM de Boston pourrait donc revoir ses plans.

À quelques jours de la deadline, les C’s se retrouvent de plus en plus impliqués dans des rumeurs les liant à des intérieurs. Certains évoquent ainsi avec insistance un retour de Al Horford dans le Massachusetts. Mais plutôt que de faire du neuf avec du vieux, ils pourraient essayer de relancer LMA pour retrouver les sommets de la conférence Est.

Publicité

Alors que la plupart des équipes pourraient avoir du mal à amortir le salaire de 24 millions de LaMarcus Aldridge, les Celtics n’ont pas de soucis à se faire sur ce point. De quoi les voir possiblement s’insérer, et prendre le lead dans la course pour le recruter.

Feed NBA 24/24