Publicité

NBA – Après le trade, un nouveau joueur du Heat sur la sellette

tyler herro, jimmy butler et bam adebayo sous le maillot du Heat
The Athletic (DR)

Pour ses derniers jours d’activité dans le cadre de la période des transferts, le front office du Heat ne chôme décidément pas. Après s’être débarrassé il y a quelques heures de Meyers Leonard, un nouveau membre de l’effectif de Miami pourrait faire ses valises.

Publicité

Finalement, c’est bien quand on l’attend le moins que Pat Riley pointe le bout de son nez. Tandis que sa franchise du Heat réalisait un début de saison cauchemardesque pour un finaliste en titre, l’exécutif restait tapi dans l’ombre, et attendait que l’orage passe. Quelques semaines plus tard, force est de constater que cette méthode était la bonne à appliquer.

Vainqueurs de 15 de leurs 19 derniers matchs, les coéquipiers de Jimmy Butler ont retrouvé une place bien plus représentative de leur talent. 4èmes de la conférence Est (22-19), ils affichent à nouveau les automatismes qui ont fait d’eux une équipe redoutable lors des derniers playoffs. Et pourtant, c’est maintenant que leur président a décidé de se réveiller.

Publicité

Pas totalement satisfait de l’effectif actuel, ce dernier a animé le marché des trades dans la nuit de mercredi à jeudi pour acquérir une recrue des plus intéressantes. Il n’en aurait d’ailleurs pas terminé avec ses retouches, puisqu’un nouveau joueur du roster floridien serait utilisé comme appât selon Adrian Wojnarowski.



Entendu dans le Woj Pod : le nom de Kelly Olynyk a été mentionné dans des discussions de trade.

Publicité




Avec son salaire de 12 millions sur la saison, et son contrat qui se terminera l’été prochain, Olynyk représente un bel asset pour attirer de gros joueurs à South Beach. Il ferait ainsi partie d’un package proposé à une autre équipe de l’Est pour récupérer sa star. En revanche, pour ce qui est du terrain, ses performances viennent peut-être un peu baisser sa cote.

En 27 minutes de jeu, il ne tourne ainsi qu’à 10.5 points et 6.1 rebonds par match. Ses capacités de shooteur, qui pourraient en outre lui permettre de se démarquer à son poste, ne sautent pas vraiment aux yeux cette année (33.3% à 3 points). Dès lors, Riley va devoir faire parler ses talents de négociateur s’il souhaite tirer de l’ancien de Boston une belle contrepartie.

Publicité

Le grand ménage de printemps se poursuit en Floride, où le Heat fait désormais de Kelly Olynyk une monnaie d’échange sur le marché. À voir si son profil, ou son contrat courte durée intéresseront quelques équipes.

Miami Heat NBA 24/24 Transferts & rumeurs

En direct : toute l'actu NBA