Publicité

NBA – LeBron donne son honnête première impression de LaMelo Ball

La superstar NBA des Los Angeles Lakers, LeBron James, salue le rookie des Charlotte Hornets, LaMelo Ball, après son premier match face à lui
Adam Pantozzi

Sujet de toutes les discussions suite aux propos insolents du jeune meneur à l’égard du King, le duel entre LaMelo Ball et LeBron James a finalement tourné en faveur de ce dernier. Cela ne l’a pas empêché pour autant de dire tout le bien qu’il pense de son adversaire du soir.

Publicité

Si son but était d’ajouter un peu de piment à cette rencontre, il a réussi son coup. À quelques heures de son premier match face à LeBron James, LaMelo Ball avait livré une déclaration effrontée au sujet du quadruple MVP. Un manque de respect pour certains, mais visiblement pas pour sa cible, qui a salué avec le sourire le talentueux meneur sur le parquet.

Publicité

À première vue, LBJ n’éprouvait donc aucun ressentiment envers le rookie de Charlotte. Sa ligne de stats peut cependant laisser croire le contraire. Insolent de facilité, le King a compilé pas moins de 37 points (14/22 au tir), 8 rebonds et 6 passes pour conduire les siens jusqu’à la victoire (116-105). Un enchainement parfait après sa récente conquête d’un prestigieux record.



En face, Melo n’a pas non plus démérité. Meilleur marqueur de son équipe avec 26 points (10/18 au shoot), son rendement s’est révélé tout aussi impressionnant avec 7 passes et 5 rebonds. Une performance dans la lignée de celles qu’il signe depuis plusieurs semaines, et qui lui a logiquement permis de s’attirer les éloges du leader des Lakers.

Publicité




Je trouve qu’il est sacrément bon pour son âge. Sa vitesse, sa rapidité, sa capacité à mettre des tirs en tout genre dans la raquette… Il peut inscrire des floaters, des 3 points : il a tous les types de shoots dans son arsenal, et il ne va faire que s’améliorer. Lui et Lonzo sont vraiment deux joueurs uniques dans notre ligue, et ils le montrent soir après soir.

Beau joueur, LeBron James a donc préféré mettre en avant les grosses qualités de LaMelo, et ne pas tenir compte de ses propos à son égard. L’occasion pour lui de saluer parallèlement son grand frère, Lonzo, avec qui il a partagé les parquets durant deux saisons à L.A. Pas de doute, il devrait grimper dans l’estime d’un certain LaVar avec de telles paroles.

Publicité

Admiratif devant le niveau de LaMelo Ball, LeBron James a donc officiellement rejoint le bandwagon du favori pour le titre de Rookie de l’Année. Un sérieux adoubement pour la pépite des Hornets.

En direct : toute l'actu NBA