Publicité

NBA – Le bilan assassin du trade de James Harden pour les Rockets

Un indice pour la prochaine destination de James Harden ? NBA
USA TODAY Sports (DR)

Plus de deux mois après, le transfert de James Harden à Brooklyn fait toujours l’actualité des Rockets. Suite aux dernières activités de la franchise texane sur le marché, un constat quasi-définitif peut être tiré de ce transfert, et il ne se veut pas forcément valorisant pour Houston.

Publicité

Avant que les Woj et Shams Bombs ne se multiplient ce jeudi, il était le premier échange à avoir eu une résonance monstre cette saison. Tandis que la trade deadline apparaissait encore comme une échéance lointaine, James Harden avait obtenu gain de cause, et pu rejoindre Brooklyn. Ses Rockets avaient alors obtenu plusieurs assets avec lesquels jongler.

Quelques uns d’entre eux ont en effet été utilisés depuis par le GM de la franchise, Rafael Stone, dans le cadre d’autres deals pour préparer la reconstruction de l’équipe. Le départ de Victor Oladipo désormais acté, l’heure est au bilan dans le Texas, et celui-ci ne fait pas forcément le bonheur des fans.

Publicité



La contrepartie finale obtenue par les Rockets pour le trade de James Harden :

4 first round picks
5 échanges de first-round picks
20 matchs de Victor Oladipo
Avery Bradley
Kelly Olynyk
Dante Exum
Rodions Kurucs (depuis envoyé à Milwaukee avec P.J. Tucker en échange de D.J. Wilson, D.J. Augustin et des picks)

Publicité




Premier coup d’œil sur les joueurs récupérés par les Rockets : Oladipo n’aura donc disputé que 20 matchs sous les couleurs de Houston… pour 15 défaites. Avery Bradley, arrivé il y a quelques heures de Miami, pourrait ne pas s’éterniser sur place. Ne resterait dès lors que Kelly Olynyk, Dante Exum, D.J. Wilson et D.J. Augustin. Pas de quoi sauter au plafond.

Pour une équipe en plein processus de rebuilding, les choix de draft pourraient cependant avoir une plus grande importance. Néanmoins, 3 des 4 first-round picks soutirés sont ceux des Nets, pas forcément appelés à occuper les tréfonds du classement de sitôt. Il n’est donc pas difficile de comprendre la grogne de certains supporters sur les réseaux…

Publicité

Que ces derniers se rassurent, la flexibilité financière des Rockets, couplée à leurs nouveaux picks de draft, pourrait leur permettre de réaliser des jolies coups à l’avenir. En attendant, tous ces assets paraissent bien maigres à côté du talent et du contrat de James Harden.

Houston Rockets James Harden NBA 24/24 Transferts & rumeurs

En direct : toute l'actu NBA