NBA – Comment James Harden a aidé… les Lakers dans le dossier Drummond

La star NBA des Brooklyn Nets, Andre Drummond, aurait contribué à la signature du pivot Andre Drummond aux Los Angeles Lakers
David L. Nemec / DR

Tandis que les Nets de James Harden continuaient de se renforcer, les Lakers ont décidé de mettre la main sur Andre Drummond. Une arrivée de poids, dans laquelle le meneur de Brooklyn aurait une part de responsabilité.

Publicité

Les amateurs de géopolitique pourraient sans doute trouver des points communs entre leur discipline d’affection et la lutte que mènent actuellement Nets et Lakers. En attendant de potentielles retrouvailles en Finales NBA, les deux franchises s’adonnent à une véritable course à l’armement, et chacune ajoute tour à tour de nouveaux atouts à son effectif.

Suite à la signature de LaMarcus Aldridge à Brooklyn, LA n’a pas tardé à répliquer avec celle d’Andre Drummond. Et bien malgré lui, James Harden aurait contribué à ce renforcement de l’écurie concurrente. C’est en tout cas ce qu’affirme Jake Fischer de Bleacher Report, qui révèle l’impact de l’arrivée de Jarrett Allen à Cleveland dans ce dossier.

Publicité

En aucun cas, Koby Altman ne s’attendait à voir Jarrett Allen devenir accessible pour lui en début d’année 2021. Quand Cleveland a obtenu Drummond avant la trade deadline 2020, les Cavs ne voulaient pas beaucoup dépenser lors de la free agency sur l’intersaison suivante. Le plan était de développer le jeune backcourt Darius Garland – Collin Sexton aux côtés d’un big man rebondeur d’élite.



Autrement dit, Drummond avait toute sa place dans le projet de Cleveland il y a encore quelques semaines. Cependant, Harden, via son transfert aux Nets, a rendu Jarrett Allen disponible pour les Cavaliers. Ces derniers ont alors sauté sur l’occasion de récupérer un jeune big man aussi prometteur. Un choix qui aurait scellé le sort de leur poste 5 vétéran dans l’Ohio.

Publicité




Drummond a bien aidé Cleveland dans son début de saison réussi, avec des moyennes de 17.5 points et 13.5 rebonds par match, mais le management des Cavs espérait le voir accepter de partager ses minutes avec Allen. Néanmoins, Drummond n’était pas emballé par l’idée de jouer remplaçant d’après des sources proches de la situation. C’est ce qui a déclenché son départ.

À quelques mois de la fin de son contrat, le double All-Star n’avait en effet aucun intérêt à finir la saison sur le banc des Cavs. Dès lors, ces derniers n’ont pas cherché à forcer le destin, et ont accepté de le libérer. Les Lakers ne se sont alors pas faits prier pour récupérer le pivot qui manquait tant à leur rotation.

Publicité

De manière bien indirecte, James Harden a donc provoqué le buyout de Andre Drummond à Cleveland, et permis aux Lakers de le recruter à un maigre salaire pour quelques mois. Un jeu de chaises musicales qui pourrait, à terme, coûter chez au Barbu et son équipe.

Feed NBA 24/24