NBA – La seule chose qu’Isiah Thomas reproche à Russell Westbrook

Isiah Thomas et Russell Westbrook en NBA
(DR)

Après que Russell Westbrook ait de nouveau été critiqué pour son manque de titres, malgré des lignes de stats hallucinantes, l’ancien joueur Isiah Thomas est monté au créneau, dispensant un conseil de premier ordre en direction du meneur des Wizards.

Publicité

Les chiffres sont faramineux. Entre le 27 mars et le 30 mars 2021, Russell Westbrook a enchaîné trois matchs consécutifs en triple-double. Vous voulez connaître ses moyennes ? Accrochez-vous : plus de 25 points, 16 rebonds et 15 passes décisives. C’est simple, personne dans l’histoire à part Wilt Chamberlain en 1968 n’avait réussi à aligner de telles stats sur trois rencontres de suite.

Oui mais voilà, les statistiques ne font pas tout, notamment pour les Wizards, à l’image du match du 30 mars contre Charlotte. Malgré un Westbrook en feu, Washington s’est encore incliné et pointe désormais à la 12ème place de la conférence Est. De quoi faire réagir les détracteurs du meneur, Stephen A. Smith (ESPN) le critiquant par exemple pour son incapacité à aller chercher un titre.

Publicité

L’ancien joueur d’OKC répondait en déclarant qu’une bague « ne changerait pas » sa vie, lui qui a grandi dans la rue et qui s’estime déjà très heureux d’être en NBA. La bonne nouvelle, c’est qu’une figure de renom le soutient ouvertement dans ce débat : Isiah Thomas. L’ancienne légende des Pistons, qui a elle aussi connu une enfance difficile, a donné un précieux conseil (sur ton de reproche) au meneur pendant l’émission First Take.



Ce que certaines superstars ont fait, c’est exiger plus de leurs entraîneurs, de leurs GM, de leurs équipes, pour s’assurer qu’elles aient un vrai soutien. Si Russell Westbrook est coupable de quelque chose, c’est de ne pas être exigeant envers son équipe d’entraîneurs et l’organisation pour laquelle il joue en disant « Hey, je veux plus ».

En tant que talent de calibre MVP, vous devriez exiger un coaching de talent MVP

Publicité




Infatigable sur le terrain, Westbrook n’a, il est vrai, pas le meilleur environnement autour de lui, les Wizards étant plongés dans un marasme sportif depuis des années. Son passage aux Rockets fut lui en partie un échec à cause du manque de structure au sein d’une équipe dominée par James Harden. Quant au Thunder, le départ de Kevin Durant en 2016 avait enterré toute chance pour la franchise d’atteindre les Finales.

Pour autant, Brodie n’est pas exempt de tout reproche. Son comportement obstiné et parfois individualiste lui a fait rater bon nombre de moments chauds, notamment en playoffs. Toutefois, la sagesse étant censée venir avec l’âge, on peut espérer voir un Brodie plus posé dans le dernier chapitre de sa carrière.

Publicité

Malgré sa horde de détracteurs, Russell Westbrook peut toujours compter sur du soutien, Isiah Thomas en tête. Au Brodie désormais de mettre les conseils de « Zeke » en pratique et de pousser Washington sur le devant de la scène. Les fans des Wizards ne s’en plaindront pas !

Feed NBA 24/24