Publicité

NBA – La demande précise de Kyle Lowry lors de la free agency 2021 révélée

kyle lowry toronto raptors
DR

Grand animateur de la trade deadline, Kyle Lowry se trouve finalement toujours dans le roster des Raptors. Sa fin de contrat reste imminente, et ses prétentions salariales en vue de la free agency viennent d’être dévoilées.

Publicité

Les piètres résultats de Toronto, ses moyennes en baisse par rapport à la saison dernière, mais surtout sa situation contractuelle épineuse : tous les signaux renvoyés par le dossier Kyle Lowry laissaient croire qu’il allait être transféré avant la trade deadline. 10 jours après cette date, c’est bien le maillot des Raptors qu’il porte toujours sur les épaules.

Son aventure avec la franchise canadienne reste pour autant toujours aussi menacée. Le contrat du meneur ne court que jusqu’à la fin de saison, et il devrait plier bagages cet été pour une équipe plus compétitive. Cette situation, qui le voit envoyé avec insistance au Heat, a fait l’objet d’un long papier récapitulatif de Farbod Esnaashari pour Bleacher Report.

Publicité

Une source proche de (Jimmy) Butler a déclaré que sa principale cible en marge de la trade deadline était Kyle Lowry, mais qu’il était ouvert et excité à l’idée de voir ce qu’Oladipo et lui allaient pouvoir faire ensemble. Si Lowry a longtemps été envoyé au Heat et préférait être tradé là-bas, des sources indiquent qu’il n’a jamais explicitement posé un ultimatum pour cela. Sinon, un deal aurait été trouvé.



Face au manque de clarté dans les intentions de Lowry, South Beach s’est donc résolu à recruter Victor Oladipo – auteur de débuts compliqués en Floride et d’attendre l’intersaison pour recruter le sextuple All-Star. Reste maintenant à savoir quelle somme Pat Riley va devoir mettre sur la table pour le convaincre. Le journaliste pense connaitre les exigences du joueur.

Publicité




Lowry viserait un contrat de 2 ans et 50M$ sur la free agency, et une source du Heat a indiqué que la franchise pense pouvoir le signer à cette période. Une autre mentionne que le prix exigé par Lowry était plus élevé auparavant, et s’approchait des 30 millions par an. Elle affirme également que Miami a de bonnes chances de signer Lowry à l’intersaison.

Dans un premier temps gourmand vis-à-vis de son futur salaire, Lowry aurait donc revu ses ambitions à la baisse, et ne devrait plus demander « que » 25 millions de dollars par saison. Une nouvelle qui doit réjouir le front office de Miami, qui parait désormais encore plus enclin à formuler une offre pour attirer le champion 2019.

Publicité

Plus que jamais sur le départ, Kyle Lowry aurait rendu claires ses aspirations financières. Celles-ci ne devraient pas poser de problème à une équipe du Heat qui le tient visiblement encore en haute estime.

Contrats Kyle Lowry NBA 24/24 Toronto Raptors

Feed NBA 24/24