NBA – « J’ai voté pour lui au All-Star Game, il était très haut dans ma liste »

Utah Jazz
(DR)

Impérial cette année dans la conférence Ouest, Utah s’installe comme un des favoris au titre cette saison. Rick Carlisle, qui a récemment affronté le Jazz, a donné son opinion sur le facteur X de l’effectif mormon. Avec des mots forts.

Publicité

C’est une très belle performance que les Mavs ont livré hier soir face au Jazz. Disposant d’une avance de 18 points à l’orée du dernier quart-temps, Dallas a finalement remporté le match 111-103 et a conforté sa septième place à l’Est, tout en restant proche des Blazers, sixièmes. Avec un Luka Doncic impérial (31 points, 9 rebonds et 8 passes) et un surprenant Dorian Finney-Smith (23 points et 6 rebonds), la victoire était garantie ou presque contre une équipe d’Utah en panne d’adresse.

Néanmoins, certains joueurs du Jazz ont tout de même su tirer leur épingle du jeu. Outre un double-double de Rudy Gobert, c’est notamment Mike Conley qui a marqué les esprits. Le meneur a scoré 28 points dont six tirs à distance, le tout avec une très grosse adresse (61.5%).

Publicité

Face à un tel niveau, Rick Carlisle n’a pas hésité à saluer son adversaire du soir. Le coach des Mavs connaît bien Conley, celui-ci ayant affronté Dallas pendant des années sous le maillot de Memphis, au sein de la Southwest Division. Le champion NBA 2011 va même jusqu’à dire que le joueur est le facteur X du Jazz cette saison, et a révélé son vote pour lui pour le All-Star Game :



Le coach des Mavs Rick Carlisle a déclaré que la plus grosse différence pour le Jazz cette saison a été la santé et l’acclimatation de Mike Conley. « Il a été All-Star pour la première fois cette année et j’ai voté pour lui, il était très haut dans ma liste ».

Publicité

Des mots forts concernant l’ex-Grizzly, mais qui sont loin d’être faux. Après une première saison difficile au Jazz, plombée par une blessure à la cuisse, Mike Conley s’est considérablement amélioré, augmentant ainsi toutes ses statistiques par rapport à l’exercice précédent. Avec plus de 16 points et 5 passes décisives par match, le meneur est désormais parfaitement intégré dans l’effectif de Quin Snyder.

Par ailleurs, le néo-All-Star apporte quelque chose qui manque parfois à son coéquipier dans le backcourt, Donovan Mitchell : de la régularité. Là où ce dernier aura tendance à passer au travers d’un match, Conley est lui un métronome, fort de nombreuses saisons passées à Memphis dans un environnement collectif similaire à celui du Jazz. Coach Snyder peut donc compter sur lui comme un vrai relais sur le terrain.

Publicité

Après douze ans chez les Grizzlies, les débuts de Mike Conley à Utah furent compliqués, le meneur étant quelque peu déboussolé. Cette phase d’acclimatation semble désormais terminée, au grand dam de la concurrence NBA, qui voit le Jazz dominer la conférence Ouest.

Adthink
Déclarations Mike Conley NBA 24/24 Utah Jazz

Feed NBA 24/24