NBA – Dwyane Wade dégomme un cador : « ils n’ont pas d’identité »

(crédit : DR)

Peu convaincants depuis le début de saison, les Celtics n’en finissent plus de voir leur situation s’assombrir. De plus en plus d’analystes NBA rejoignent le camp des critiques dont un certain Dwyane Wade, qui n’est pas allé de main morte avec l’escouade du Massachusetts…

Publicité

Qui aurait cru que la saison de Boston serait si compliquée ? Pourtant armés d’un groupe à la fois jeune et expérimenté, les Celtics étaient clairement considérés comme un candidat aux finales de conférence cette saison, derrière les mastodontes de Brooklyn, Philly et Milwaukee. Au lieu de ça, la franchise aux 17 bannières de champion NBA n’est que septième à l’Est (26-26). L’écart vers le haut n’est certes pas bien élevé, mais de tout de même…

Si l’arrivée du Français Evan Fournier a redonné temporairement un coup de boost aux joueurs de Bean Town, l’arrière est désormais indisponible jusqu’à la fin de la semaine, au minimum. Les C’s se retrouvent donc dans la même situation qu’auparavant, à savoir être dans l’obligation de remporter un maximum de matchs, sous peine de se retrouver en position très inconfortable en playoffs.

Publicité

La frustration monte donc, y compris parmi les experts NBA. Nombreux sont ainsi ceux qui pointent les lacunes de Boston. Parmi ces analystes, c’est peut-être Dwyane Wade qui dépeint le mieux les problèmes des verts et blancs. Sur le plateau de TNT, l’ancienne star de Miami n’y est pas allée de main morte, remettant en question l’identité du collectif bostonien :



Quelle est l’identité des Celtics ? Ce n’est pas la défense. Il ne sont pas bons en transition. Ils ne sont pas exceptionnels dans l’éxecution sur demi-terrain, alors qu’ils ont un excellent coach et d’excellents joueurs. En tant qu’équipe, tu te dois d’avoir une identité. Celle-ci n’en a pas, point.

Publicité




Des propos très durs, mais qui contiennent malheureusement une grosse part de vérité. Si Jaylen Brown et Jayson Tatum réalisent chacun une belle saison sur le plan statistique, le collectif peine à convaincre. Brad Stevens n’a toujours pas de vrai pivot à sa disposition, l’expérience Tristan Thompson étant un échec. Quant à Kemba Walker, il semble bien parti pour quitter la franchise cet été, le meneur étant calamiteux cette saison.

À l’orée des playoffs, il est en tout cas impératif pour les Celtics de se ressaisir. Si Boston veut aller loin en postseason, il faudra se montrer autrement plus en réussite collectivement. Le retour d’Evan Fournier, qui avait fait du bien à l’équipe depuis son arrivée, pourrait être une première base. Reste ensuite à prendre la confiance en tant que groupe, et engranger les victoires avant la phase finale.

Publicité

Dure saison que celle des Celtics. Dwyane Wade l’a clairement dit, l’effectif de Brad Stevens manque cruellement de cohésion et n’arrive donc pas à progresser. Cela doit s’arranger et vite, sous peine de voir le vestiaire exploser à l’intersaison… et pas juste à cause des départs.

Feed NBA 24/24