NBA – Pourquoi LeBron était énervé par Kobe aux JO 2008

La prophétie entre les Lakers de LeBron James et Kobe Bryant en playoffs
Nelson Chenault / DR

Grands amis dans la vie, LeBron James et Kobe Bryant n’en restaient pas moins de féroces compétiteurs. Les faire jouer ensemble en sélection nationale n’était donc pas chose aisée sur le papier. Mike Krzyzewski peut en témoigner, l’ancien coach de Team USA ayant notamment une petite histoire à raconter concernant les deux stars lors des JO 2008…

Publicité

Après plusieurs campagnes internationales franchement embarrassantes, Team USA débarquait aux Jeux Olympiques 2008 avec le couteau entre les dents, mais aussi avec une bonne dose d’humilité. Baptisée la « Redeem Team », cette escouade emmenée notamment par LeBron James et Kobe Bryant a littéralement roulé sur Pékin, achevant une superbe campagne par un match d’anthologie en finale, contre l’Espagne.

Si, sur le papier, l’accumulation des stars au sein de l’effectif rendait Team USA injouable par défaut, parvenir à faire jouer tous ces égos ensemble était une autre paire de manches. Alors sélectionneur, Mike Krzyzewski a dû trouver un équilibre dans les rotations, afin que chacun se sente intégré. Pas une mince affaire, même si l’ancien coach de Duke a relevé le défi avec brio.

Publicité

Interrogé par Jack McCallum lors du podcast The Dream Team Tapes : LeBron, Kobe and the Redeem team, Coach K a d’ailleurs livré une anecdote savoureuse concernant LeBron et Kobe. Alors encore chez les Cavs, le King voyait d’un mauvais œil la sélection de shoots du Laker pendant la compétition et en avait fait part à son entraîneur. Krzyzewski a alors décidé de prendre les choses en main :



Je lui ai dit (à LeBron, ndlr) que j’allais m’en occuper… Du coup, le staff reste debout toute la nuit pour trouver une solution et j’organise plus tard un entretien avec Kobe. Je lui montre les stats et lui dis alors : ‘Tu peux pas prendre ces shoots pourris avec Carmelo et LeBron autour de toi. Ça nuit à notre jeu’. À ce moment là, je ne sais vraiment pas ce qu’il va bien pouvoir me répondre.

À la grande surprise du coach, le Mamba réagit à cette déclaration sans broncher. Une chose rarissime, surtout lorsqu’on remet en contexte le style de jeu de l’arrière (demandez à Kwame Brown) et sa légendaire éthique de travail. Jason Kidd, également présent à Pékin, peut en témoigner, lui qui a pris le risque de donner des conseils au quintuple champion en plein practice :

Publicité




« Kobe pouvait prendre des shoots dingues. Une fois à l’entraînement, je lui ai demandé s’il pouvait faire du catch-and-shoot. Il m’a regardé comme si je parlais une autre langue… Je crois que ça l’a offensé au début, mais je voulais seulement l’aider à se simplifier à la tâche ».

Infatigable travailleur, nul doute que Kobe a dû se sentir vexé suite à cette question de J-Kidd. Cela résume bien le caractère du bonhomme, même si celui-ci a finalement mis son égo derrière lui, afin de réaliser une campagne de JO magnifique d’un point de vue collectif. La preuve également que, si nécessaire, le joueur pouvait se mettre exclusivement au service de l’équipe.

Publicité

Une anecdote croustillante livrée par Coach K, qui met une nouvelle fois en lumière le caractère de LBJ et de Kobe Bryant. Ces comportements d’alpha n’ont toutefois pas empêché les deux légendes de s’apprécier énormément, comme l’a montrée la détresse de LeBron suite au décès de Kobe. Une relation à part en NBA.

Feed NBA 24/24