NBA – Draymond répond aux propos de Megan Rapinoe envers lui

draymond green golden state warriors
(DR)

Attaqué sauvagement par la Ballon d’Or Megan Rapinoe après des propos douteux, Draymond Green est sorti du silence pour mettre les choses au clair. Ne comptez pas pour lui pour s’excuser, l’intérieur des Warriors en a plutôt rajouté une couche… Du grand Draymond !

Publicité

C’est une chose assez rare pour être soulignée, Draymond Green a trouvé quelqu’un capable de lui tenir tête dans un débat en faisant autant de bruit que lui… En effet, après avoir donné un avis très polémique sur la différence de salaire entre la NBA et la WNBA, l’intérieur des Warriors a été pris à partie.

En effet, la compagne de la légende WNBA Sue Bird n’a que très peu apprécié les propos de Draymond. Et manque de pot pour lui, cette compagne s’appelle Megan Rapinoe, elle est Ballon d’Or en titre, et elle est surtout la tête d’affiche de la lutte contre les inégalités dans le sport Outre-Atlantique. La multiple championne du monde s’est totalement lâchée en soulevant des arguments assez convaincants.

Publicité

Mais ce serait mal connaitre l’intérieur des Warriors que de croire qu’il allait rester silencieux face aux attaques, justifiées ou non. Après l’entrainement de son équipe ce jeudi, celui qui s’autoproclame meilleur défenseur de tous les temps est revenu sur cet incident… Pas d’excuses, mais plutôt une seconde couche !



Je pense sincèrement qu’il faut toujours rester fidèle à ce qu’on pense. Pour moi, mes propos ont été fortement manipulés, parce que je suis de leur côté ! Ce que j’exprimais, ce sont les solutions qui d’après moi pourraient marcher. Alors essayons. Je pense que tout se sait sur les réseaux sociaux, et ce qu’on voit généralement c’est qu’elles veulent autant d’argent que nous les hommes. Je dis simplement qu’il faut faire en sorte de médiatiser TOUTES leurs demandes.

Publicité




Au final, ce que Megan Rapinoe demande et ce que je demande sont les mêmes choses. Si elle pense que faire les choses à sa manière vont aider à atteindre l’objectif, je suis heureux. Si faire les choses à ma manière aide à atteindre l’objectif, je suis heureux. Si on peut tous les deux aider à faire avancer les choses, c’est cool.

Draymond Green ne croit pas en une solution unique pour régler les problèmes récurrents du sport féminin. Il pense pouvoir aider à sa manière, même si cela déplait à Megan Rapinoe et d’autres sportives… Pour le pragmatique intérieur de Golden State, seul le résultat compte !

Publicité

Draymond Green reste sur ses positions : les joueuses doivent médiatiser d’autres problématiques que les salaires pour réussir à faire évoluer les mentalités… On peut ne pas être d’accord, mais l’intérieur ira jusqu’au bout des choses !

Feed NBA 24/24