Publicité

NBA – Jimmy Butler sans pitié avec un ancien coéquipier

Jimmy Butler a été complètement déboussolé par un mot compliqué
Miami Heat

Toujours très cash dans ses déclarations, Jimmy Butler n’est sans doute pas un coéquipier facile à vivre. Nombreux sont ses anciens partenaires à s’être faits critiquer en public par l’ailier. Celui-ci a d’ailleurs balancé une nouvelle punchline envers un ancien du Heat.

Publicité

Depuis son arrivée à Miami à l’été 2019, Jimmy Butler a totalement changé de dimension. Véritable leader du groupe, le joueur formé à Marquette a hissé un superbe collectif en Finales NBA la saison passée, échouant alors en six matchs contre les Lakers. Malgré cette défaite, l’ailier a désormais une vraie réputation de franchise player à travers la ligue.

Mais il ne faudrait toutefois pas oublier que Butler, c’est aussi un caractère parfois difficilement contrôlable. Minnesota peut en témoigner, il ne vaut mieux pas avoir un Jimmy Buckets énervé à l’entraînement. Celui qui a été drafté par Chicago n’est pas toujours tendre envers ses coéquipiers, notamment dans la presse. On en a même eu un nouvel exemple cette semaine.

Publicité

Opposés aux Blazers ce dimanche, les joueurs du Heat ont en effet revu Derrick Jones Jr., qui évoluait encore à South Beach l’an dernier. Le bondissant ailier a ensuite rejoint Portland au cours de la free agency 2020. Malheureusement pour lui, sa nouvelle équipe a dû s’incliner face aux Floridiens (107-98). Interrogé sur l’excellente prestation défensive du Heat, Butler a alors livré une réponse sans détour, et avec beaucoup d’humour :



Jimmy Butler a démonté Derrick Jones Jr. après le match ?

Butler : « On a fait un bon travail pour éteindre Derrick Jones Jr. C’était le plan de jeu. L’éteindre putain. On s’est débarrassé de Derrick Jones Jr.. On l’a dégagé pour pouvoir vraiment défendre sur les gars ».

Publicité




Aïe, ça fait mal… du moins, en théorie. En effet, le sourire à peine dissimulé de l’ailier laisse sous-entendre qu’il s’agit d’une simple blague. D’autant plus que Jones Jr., certes avant tout connu pour ses dunks spectaculaires, s’est également montré très performant dans sa propre moitié de terrain lorsqu’il jouait sous Erik Spoelstra. Buckets va d’ailleurs ajouter, avec la même expression sur le visage :

« Je te hais DJ. Enregistrez ça ».

Du Butler dans le texte en gros. Cet interlude mis à part, Miami a réalisé une bonne opération en gagnant à Portland, n’étant qu’à une demi-victoire d’Atlanta, quatrième à l’Est (29-25). Le Heat (28-25) a donc encore toutes les chances d’obtenir l’avantage du terrain en playoffs. Les deux affrontements restants entre les rivaux de division devraient donc valoir leur pesant d’or dans cette fin de saison.

Publicité

Comme à son habitude, Jimmy Butler n’a pas fait dans la dentelle. Cette fois-ci, pourtant, la punchline envoyée à son ancien coéquipier semble être bon enfant, plutôt qu’un réel démontage en règle. On connaît un Karl-Anthony Towns qui aimerait bien vivre ça…

Déclarations Jimmy Butler Miami Heat NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA