NBA – La drôle de révélation d’Andre Drummond sur son surnom WTF

Andre Drummond s'est exprimé à propos de LeBron James lors de son arrivée chez les Lakers NBA
NBA.com (DR)

Les surnoms ont la cote dans le monde du sport, et en particulier en NBA. Toutes les stars de la ligue en possèdent au moins un, plus ou moins folklorique. Celui d’Andre Drummond, assez méconnu, a fait l’objet d’une grosse investigation auprès du big man ce mardi.

Publicité

Pendant quelques heures, la Lakers Nation a fortement redouté le fait de le voir observer le match entre LA et Charlotte depuis le banc. Listé incertain pour la rencontre à cause d’une blessure inédite, Andre Drummond y a finalement bien pris part Et si production ne s’est une nouvelle fois pas révélée grandiose, elle n’a pas porté préjudice à son équipe.

Bourreaux des Hornets grâce à un héros inattendu, les Angelinos ont pu répondre aux médias avec le sourire dans les couloirs du Spectrum Center. Ce fut notamment le cas du pivot de 27 ans, qui a mis de côté son 2/7 au tir pour afficher un visage décontracté en conférence de presse. Harrison Faigen de Silver Screen&Roll en a donc profité pour lui poser LA question que tout le monde se pose : D’où provient son surnom « Big Penguin » ?

Publicité

Écoute, mec, je ne sais pas d’où ça vient. Bron est venu me voir un jour et m’a dit : « Yo, ton surnom, c’est vraiment Big Penguin ? » Je lui ai répondu : « Mec, je ne sais pas d’où ça sort, ni quand ça a été lancé, ni qui l’a trouvé. Tout ce que je sais, c’est que quelqu’un a dû découvrir que les pingouins font partie de mes animaux préférés, et s’en est servi. »

Publicité

Considéré comme une star depuis 2016, et sa première sélection pour le All-Star Game, Drummond n’a bizarrement reçu qu’un seul pseudonyme jusqu’ici. Et celui-ci avait en effet de quoi interroger sur son origine. Mais si le joueur n’a pas su apporter beaucoup d’éléments pour éclairer les journalistes, les Twittos, eux, ont mené une enquête plus approfondie.



C’est Greg Monroe qui le lui a donné parce que Dre lui a dit que son film préféré était Happy Feet.

Publicité




Soit Drummond l’a oublié, soit il essaye de le glisser sous le tapis. Mais c’est pourtant dur d’oublier quelque chose sur lequel tu as surfé en faisant plusieurs Vines à l’époque.

Publicité

Honte de ses goûts cinématographiques, ou de ses vieilles frasques sur les réseaux sociaux ? Qu’importe : Drummond a hâte de recevoir un nouveau surnom, légèrement plus intimidant pour ses adversaires.

Je pense qu’il faudrait me trouver un surnom plus agressif que Big Penguin ! (Rires) Mais les enfants peuvent m’appeler comme ça.

Le pingouin a beau ne pas être un animal réputé pour sa rapidité, il risque bien de poursuivre le pivot des Lakers jusqu’à la fin de sa carrière. Qu’il le veuille ou non.

Andre Drummond Déclarations Los Angeles Lakers NBA 24/24

Feed NBA 24/24