Publicité

NBA – Le prix et les principaux prétendants de Lonzo Ball révélés !

Lonzo Ball s’apprête à tirer à 3 points sous le maillot des New Orleans Pelicans
Chris Graythen

Poussé vers la sortie jusqu’aux derniers instants du marché des transferts, Lonzo Ball fait toujours partie du roster des Pelicans. Son départ cet été apparait cependant de plus en plus comme une évidence, et les détails de son avenir se dévoilent dans les grandes largeurs.

Publicité

Contrairement à d’autres transfuges échangés en marge de la trade deadline, Lonzo Ball semblait condamné à un transfert avant le 25 mars. Les dirigeants des Pelicans paraissaient en effet convaincus que son futur s’écrivait ailleurs qu’à la Nouvelle Orléans, et que la fin de saison devait être disputée sans lui.

Son départ avorté s’est donc placé comme une immense surprise. Et si le meneur ne s’est pas montré déçu par ce dénouement, il compte visiblement faire ses valises cet été. Sa prochaine fin de contrat n’a pas échappé au reste de la ligue, et notamment à deux équipes qui devraient tenir la corde pour le récupérer, selon Marc Berman du New York Post.

Publicité

Si les Knicks ont effectué de timides démarches pour Ball à l’approche de la trade deadline du 25 mars, les Bulls ont eu beaucoup plus de discussions avec le general manager des Pelicans, David Griffin. Si Ball venait à partir, Chicago serait le principal concurrent des Knicks, d’après des sources.



La rumeur envoyant Zo à New York ne date pas d’hier, mais n’est plus la seule concernant l’ancien Laker. Les Bulls ont ainsi tenté de le recruter, mais leur offre ne s’est pas avérée suffisante pour le front office de New Orleans. Les deux franchises mythiques n’ont cependant pas dit leur dernier mot dans ce dossier.

Publicité




Elles devraient ainsi retenter leur chance à l’issue de la saison, et offrir un bail à un Lonzo visiblement intéressé par la perspective de les rejoindre. Reste maintenant à savoir quelle somme il faudra mettre sur la table pour éjecter les Pels des négociations. Le journaliste du NY Post pense là encore connaitre la tendance qui se dégage.

À cause des inquiétudes qui entourent la luxury tax, la rumeur qui court au sein de la ligue veut que les Pelicans n’accepteraient pas de matcher une offre supérieure à 20M$ par saison, sachant qu’ils disposent du meneur rookie Kira Lewis, choisi en tant que lottery pick, et du combo guard Nickeil Alexander-Walker.

Publicité

New Orleans se montrera donc prêt à offrir un contrat inférieur à moins de 20 millions de dollars à Lonzo Ball… mais pas plus. Knicks et Bulls savent donc à quoi s’en tenir pour attirer le meneur de 23 ans.

Feed NBA 24/24