Publicité

NBA – Joel Embiid lâche une décla ultra-arrogante sur le MVP

Joel Embiid, le pivot des Philadelphia 76ers, tout sourire
(DR)

Freiné dans sa quête du titre de MVP par une récente blessure au genou, Joel Embiid a rapidement repris sa marche en avant. Une nouvelle fois régnant face aux Nets, le pivot de Philadelphie a livré des mots forts concernant ses chances de remporter la récompense.

Publicité

À la vue des images, et de la réaction affolée de leur star, les Sixers ont craint, l’espace de quelques heures, avoir perdu cette dernière pour l’ensemble de la fin de saison. Finalement, la blessure contractée par Joel Embiid au genou ne l’aura tenu éloigné des parquets qu’un petit mois, pour « seulement » 10 matchs manqués.

Dès lors, le pivot peut considérer que sa candidature pour le titre de MVP reste d’actualité. En course pour du jamais vu depuis 60 ans sur la saison, il a de nouveau fait parler la poudre ce mercredi, face à une équipe des Nets privée de plusieurs de ses joueurs majeurs. Jojo n’a cependant pas tenu compte de cet élément pour évoquer la lutte pour le trophée.

Publicité



En ce qui concerne le MVP, je ne vais pas me jeter des fleurs, mais j’ai été dominant toute la saison. On a le 1st seed à l’Est, et quand je reçois le ballon, soit je subis une faute, soit je marque. Ou quand je décide de ne pas prendre le tir, je prends ce que la défense me donne. Donc j’ai le sentiment que je suis bien placé dans la course. Le trophée est à moi.

Publicité




Auteur de 39 points et 13 rebonds en… 33 minutes, Embiid a profité des largesses de la défense de Brooklyn pour soigner ses moyennes. Son adresse sur la rencontre peut certes laisser à désirer (13/29 au tir), mais l’impression de facilité qu’il a une nouvelle fois dégagée devrait lui permettre de marquer des points auprès des futurs votants pour le prix.

Pendant que James Harden, considéré comme son plus sérieux concurrent par certains observateurs, reste sur la touche à cause d’un ischio-jambier douloureux, le big man camerounais prend sensiblement de l’avance. Seul le Barbu, en cas de fin de saison en boulet de canon, ou Nikola Jokic semblent désormais capables de le priver de cette distinction.

Publicité

Porté par la confiance sur le terrain, Joel Embiid ne la laisse pas au placard lorsqu’il est appelé à répondre aux questions des médias. La preuve avec cette auto-promotion à peine dissimulée pour le MVP.

Déclarations Joel Embiid NBA 24/24 Philadelphia 76ers

En direct : toute l'actu NBA