Publicité

NBA – « J’espère que les Nets vont perdre, j’aime pas comme ils ont bâti leur équipe »

Le geste de colère de Kyrie Irving après son éjection polémique avec un Laker NBA
(DR)

En construisant une superteam comme la ligue n’en avait jamais connue, les Nets se sont certes placés en favoris pour le titre, mais se sont aussi crées une énorme cible dans le dos. Nouvelle preuve avec la décla sans équivoque d’un ancien respecté.

Publicité

A la manière du Heat version Tres Amigos du début de la décennie puis de la dynastie les Warriors, les Nets savent pertinemment qu’ils ne vont pas rencontrer une adhésion populaire unanime. Empiler des superstars rebute beaucoup de fans et d’observateurs, qui n’attendent qu’une chose : les voir chuter.

La soudaine et triste retraite de LaMarcus Aldridge laisse tout de même l’escouade de Brooklyn avec du très beau monde dans ses rangs : Kevin Durant, James Harden, Kyrie Irving et Blake Griffin, sans oublier la pépite Nic Claxton et les vétérans DeAndre Jordan et Jeff Green.

Publicité

Sans surprise, les Nets sont donc favoris pour sortir de l’Est, mais qu’ils en soient certains : ils n’auront pas le soutien de Charles Barkley. Sur le plateau d’Inside The NBA, le Hall of Famer a résumé sa pensée de manière laconique :



Charles Barkley : « Je supporterai toujours les adversaires de Brooklyn, je n’aime juste pas comment ils ont construit leur équipe »

Old school dans l’âme, le Chuckster voit d’un mauvais oeil cet assemblage de grands noms au mépris de la compétitivité entre superstars. Et on imagine que les buy-outs n’ont rien arrangé à son avis sur la question…

Publicité




Le débat n’a de toutes façons pas fini de faire parler, et Barkley a le mérite de se positionner cash. Evidemment, la gestion de cette attention médiatique par des joueurs aussi imprévisibles que Durant et Irving sera surveillé de près pendant les playoffs, et pourrait conditionner la fin de saison des Nets.

En attendant le début des choses sérieuses et malgré le constat déprimant de Steve Nash, Brooklyn est bien calée à la 2ème place de l’Est avec 37 victoires et 18 revers, en embuscade derrière le Philadelphie d’un Joel Embiid toujours aussi costaud.

Publicité

Ne parlez pas des Nets à Charles Barkley, sauf si c’est pour lui annoncer qu’ils ont perdu. C’est clair et net, et ça n’arrangera probablement pas les relations entre l’ancien des Suns et Kevin Durant !

Feed NBA 24/24